Une histoire sur la base de NCIS changeant complètement du moule habituel...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Dim 7 Fév - 21:00

Je me réveille en pleine nuit, dans le petit appartement que j'occupe à Los Angeles, je regarde le vieux réveil sur la table de nuit, 3.00am. Merde il est tôt, encore la même heure. Depuis quelques jours je me réveillai toujours à la même heure… Pourquoi… Je me redresse doucement pour être assise dans le lit. Je ne comprenais toujours pas. J’ai passé ma main sur le visage et je regarde à mes côtés. Il s’était enfin endormi… Allez demander à une bête nocturne prendre une vie quasi normale et de dormir souvent la nuit. J’avais fini par y arriver. Là, il dormait à poings fermés. Il était tellement attaché à moi, que lorsqu’on était ensembles et que j’avais le malheur de sortir de son champ de vision trop longtemps, il commençait à avoir ses dons qui se mettaient en route et il était capable de voir toutes les créatures surnaturelles environnantes et quand j’étais de nouveau près de lui, sa perception redevenait normale.

Là il dormait paisiblement… Le bras replié sous l’oreiller et l’autre proche de mon oreiller, proche de là où se trouvait ma tête il y a quelques instants. Je caresse doucement ses cheveux, sa joue, puis ses épaules. Il ne semble pas bouger… Je me recouche doucement sur le côté et je le regarde dormir en continuant de caresser sa joue et ses cheveux. Je l’ai finalement laissé tranquille en souriant…

Quelques minutes plus tard… Je suis allée à l’étage du dessous pour me faire une tisane. Pourquoi toutes les nuits je me réveillais à la même heure ? J’avais un mauvais pressentiment. John m’avait libéré du joug d’Alexander… Je réfléchissais, et plus je le faisais plus je me disais que j’avais tout simplement peur de perdre John… J’étais complètement folle de lui. Je ferai tout pour lui… Même mourir…

Il me disait toujours que peu importe ce qui pourrait advenir de lui, il ne trouverait jamais le repos, qu’il serait toujours près de moi dans mon cœur. Il ne connaîtrait jamais la paix vu qu’il s’était suicidé une fois, on lui avait donné une nouvelle chance pour faire le Bien, et se racheter, mais il savait où il finirait de toute façon. J’étais son ange, son coin de paradis, il se moquait d’où il finirait vu qu’il m’avait moi de son vivant.

Ce fut l'odeur de clope qui me sortit de ma rêverie, il descendait les escaliers tandis que moi j'avais le nez dans mon infusion.



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Dim 7 Fév - 21:38

Une nuit... je demandais qu'une nuit paisible. Luna me la donna m'épuisant totalement. J'étais fou amoureux de cette vampire au yeux de biche. Elle avait été une telle amante cette nuit là que je m'écroulai épuisé, totalement amoureux. Je la pris tendrement dans mes bras et je m'endormis ainsi, contre elle, la chaleur de son petit corps contre moi. Ce qui me réveilla fut le froid dans le lit. J'ouvris les yeux en tapotant la place près de moi la constatant vide.

 - Luna? dis-je la voix enrouée

 Un regard vers le cadran. 3:30AM. Elle devait être debout. En grognant un peu je remis un pantalon et attrapai mon paquet de cigarette et descendit en m'allumant une clope. Je la vis là à la table de la cuisine. J'eus un petit sourire en la voyant lever le regard vers moi. Je tirai une bouffée et me dirigeai vers elle et passai derrière et je me penchai vers ce cou dont j'aimais tant aller me nicher. Je la bécotai doucement.

 - Alors ma petite perle de lune ne trouve pas le sommeil encore? dis-je en allant m'asseoir à ses côtés

 Je pris sa main doucement et embrassai chaque doigts doucement avant de la maintenir prisonnière de la mienne. Je lui sourit tendrement tirant bouffée sur bouffée.

 - Tu sais je peux t'épuiser moi aussi... J'ai récupéré et je suis en pleine forme

 Elle était si belle pendant l'acte. Sa peau blanche comme la nuits, sa poitrine si parfaite et ronde. Que dire de ses baisers qui parsemaient mon cou, mon torse. Puis je n'aimais pas la savoir aussi morose quand elle ne trouvait pas le sommeil. J'étais fou de cette femme, la vei m'avait permis de trouver et aimer cette femme magnifique au cheveux aussi blond et lumineux que le soleil. Ensemble nous étions la force pure pour vaincre les forces démoniaques de la nuit.



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Dim 7 Fév - 22:37

Je le regarde, il avait juste un pantalon et clope au bec. Je distinguais ses tatouages de ses avant-bras… Ses baisers me firent frissonner d’envie et me fit tourner le regard vers lui, ils étaient si beaux ses yeux marrons… Je m’y perdais ne pouvant m’en passer… Il s’assit à côté de moi et je me suis levée pour aller sur ses genoux… Je n’avais qu’une nuisette de dentelles noires et mon corps était entièrement nu en dessous. Je souris doucement et je prends ses lèvres un long moment. Je fis non de la tête, je ne pensais pas avec le début de nuit qu’on avait eu qu’il se réveillerait… Il devait sentir le frais à côté de lui, étant donné que j’étais une véritable pompe à chaleur.

Son petit manège avec mes doigts avant de garder ma main dans la sienne me fit sourire tendrement. J’étais folle de lui, je ne me voyais pas sans lui. Alexander était si loin… inexistant… Non mon corps, mon âme et mon esprit appartenaient à John Constantine, l’élu, le chasseur de démons qui a perdu sa place pour les mondes de lumière et qui sait qu’il finira en enfers.

Moi aussi, si je meure, je finis en enfers par ma condition, donc au final, nous nous rejoindrons ! Il tirait sur sa clope, et bien que cela soit son précieux, j’ai pu accéder à en tirer une ou deux bouffées à mon tour… Je ricane quand il me dit qu’il pouvait m’épuiser à mon tour, qu’il était en pleine forme. Ce qui n’était pas mon cas malheureusement…


- Tu es un sacré joueur… Mais… Disons que ce n’est pas exactement le moment…

Je me blottis contre lui, ma tête en dessous de son menton. Je respire le mélange de son eau de toilette restante et l’odeur de sa Malboro actuelle. Je souris doucement avant de recouvrir son cou de baisers tendres et léger… Je l’ai mordillé un peu, demandant sa permission de lui prendre un peu de sang…



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Lun 8 Fév - 1:47

Elle s'assied sur moi toute belle, toute elle. Une simple nuisette qui je savais elle était nue en-dessous. Nudité que je savais tellement exquise, et qui me rendait totalement fou d'elle. Deux êtres condamnés aux enfers réunis ici bas. Je glissai ma main sur sa cuisse douce comme le satin. Elle me signifia que c'était pas vraiment le moment. Réponse que je fis fus un sourire en haussant un sourcil.

 - Vraiment? Pourtant...

 Elle se nicha sous mon menton pendant qu'elle me couvrait le cou de baisers me mordillant lentement. Je sentis ses petites dents plus pointues, plus avide. Je penchai simplement la tête pour qu'elle puisse en quérir. Jamais elle ne mordait pour me changer en vampire mais simplement prendre se qu'elle avait besoin. Je savais que ce n'était pas vraiment "recommander" mais j'avais confiance en elle. Je l'aimais comme un fou que je serais prêt à tout pour elle. Je nouai mes doigts autour des siens une main dans son dos. Quand ses dents entrèrent dans ma chair tendre je fit une petite grimace. Ce n'étais jamais agréable mais comme j'ai dit je ferais tout pour elle. 

 - Alors rassasiée ma perle de lune? dis-je une fois que je sentis ses dents quitter ma chair.

 Je tournai le regard vers elle pendant qu'elle se pourléchait les lèvres tel un chat. Elle était mignonne comme tout. J'allais me nicher dans son cou le parcourant de baisers tendre remontant à ses joues pour finir ma course sur ses lèvres. Je les mordillai doucement avant de m'écarter d'elle et la regarder tendrement.

 - Qu'est-ce qui t'empêche de dormir Lu? Tu étais pourtant bien endormie non?


 Pendant que je lui parlais je caressai son doigt du bout des doigts pour la faire frissonner. D'ailleurs il n'y a pas que ses poils qui se dressai sur son bras et je du calmer mes envies lubriques un moment le temps qu'elle me réponde.Je plantai donc mes yeux dans les siens m'y noyant comme on peut se noyer dans la mer de ses yeux.



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Lun 8 Fév - 14:18

Je ne peux pas m’empêcher de sourire. J’étais bien dans son cou, cela me suffisait comme univers. Au final il me signifia son accord pour que je lui prenne un peu de sang. Je l’ai mordu avec toute la délicatesse du monde, mais je savais quand même que cela ne serait pas agréable. Je n’y suis pas restée longtemps, c’est juste que son sang, en plus de la clope que je commençais sérieusement à apprécier, étaient ma drogue, mais une drogue vitale.

Je lui souris quand il me demanda si j’étais rassasiée, j’ai fait oui de la tête. Il me regarda avec amour quand je léchais mes lèvres comme un chat… A son tour il alla dans mon cou et me dévora de baisers tendres. C’était immédiat je frissonnais. Ca aussi c’était ma drogue ! Il remontait doucement et le coté mal rasé laissait un sillon qui me chatouillait. Il prit mes lèvres et me mordilla la lèvre inférieure avec appétit avant de me regarder de ses petits yeux adorables. Il me demanda ce qui m’empêchait de dormir. Je me mordillai la lèvre inférieure et mes yeux quittèrent cette lueur de joie et de bonheur, et se laissaient couvrir d’un voile d’inquiétude…


-Depuis quelques jours, je me réveille toujours à la même heure… 3.00 am… Avec une boule dans la gorge et un mauvais pressentiment. Je ne sais pas d’où cela sort, mais je sais que j’ai peur… D’ailleurs le premier réflexe que je fais, c’est de savoir si tu es toujours à côté de moi…

Nos yeux se noient dans le regard de l’autre. Il pouvait lire mon inquiétude, ma peur, car j’avais le sentiment que cela n’était pas anodin, qu’il y avait un danger imminent qui nous arrivait dessus… Je savais qu’il allait tiquer dessus. C’était plutôt le genre de mec à avoir un très bon feeling. Quand je ne l’accompagnai pas, car il fraudait pour éviter que je vienne parfois quand il sait que cela me serait désagréable, je tremblais de tout mon corps et j’avais une peur viscérale et presque trop grande pour être normale et je priai, oui un vampire qui prie, pour qu’il me revienne en vie…

-C’est peut-être rien… Mais cela m’inquiète… J’ai toujours eu des pressentiments, mais celui-là…



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Lun 8 Fév - 18:20

L'inquiétude, sentiment que je détestait voir dans son regard. Je savais qu'elle s'en faisait pour moi. Après tout j'étais un simple mortel, un jour viendrait où je vieillirais et mourrais mais ce n'était pas ça son inquiétude non c'était plus fort, plus palpable que d'habitude. Je poussai un petit soupir pour l'encourager à parler. Je savais qu'elle aimait pas que je parte seul devant les forces du mal mais parfois je devais le faire, l'épargner et la protéger. Elle se décida enfin m'expliquant que depuis quelques jours elle se réveillait toujours à la même heure et que en plus elle avait le réflexe de regarder si j'étais à ses côtés, bien endormi. 3:00 AM... l'heure à laquelle les esprits se manifeste, bons ou mauvais. Qu'est-ce que ça voulait dire. Je la regardais tendrement tentant de la rassurer mais même moi ne savait pas quoi lui dire.
 
- Luna ma chérie... tu sais que le danger plane toujours sur nous. Je veillerais sur toi toujours comme tu le fais avec moi. D'ailleurs... tu es ma promise, ma petite flamme des enfers.
 
Je tentais de la rassurer le plus possible. Bien que tout autour de nous n'étaient que mal, destruction et possession, je l'aimais d'un amour inébranlable. Je lui souris doucement et la serrai contre moi. Je fouillai dans ma poche et lui sortit une petite boite de velours bleu.
 - Si tu le souhaite ma petit perle de lune, j'aimerais que tu devienne ma femme.
 
 Comme je parlais j'avais ouvert l'écrin du pouce pour lui montrer une petite alliance en or serti d'un diamant qui, malgré la nuit, brillait sous la lumière jaune de la cuisine. Je lui fit un large sourire en voyant ses yeux. Je voulais lui démonter ainsi que malgré ses craintes, ses pressentiments je tenais toujours autant à elle. Je ne sais pas si on pourraient avoir des gamins à nous mais au pire on adoptera il y a tellement de gamins abandonnés dans les rues... Puis il faisait le parfait couple amoureux, à l'aise qui étaient près à accueillir une ribambelle d'enfants.
 - Alors qu'en dis-tu ma chérie?

 J'étais suspendu à ses lèvres attendant la réponse... positive je l'espérais. Malgré que nous nous aimions énormément je demeure un homme tout simple espérant que sa copine vampire, mais tout aussi amoureuse, dise oui. C'est vrai bonjour la déception et la honte si elle refusait...



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Lun 8 Fév - 21:29

Il m’arracha un sourire quand il m’appela sa petite flamme des enfers. Oui il avait raison, ma vie avait été parsemé de dangers et sa vie aussi… Mais là je lui faisais comprendre qu’il ne s’agissait pas d’un danger ordinaire, c’était quelque chose d’énorme, suffisant pour me mettre hors de moi. Il n’aimait pas me voir comme ça, je n’étais pas moi-même quand je pensais à ce genre de choses… Je n’arrivai pas à accepter le fait non plus qu’il meure un jour. Je m’étais refusé de le transformer, et je ne savais pas encore à quel point j’allais le regretter amèrement et douloureusement…

Il me serra contre lui, je souriais encore un peu plus. J’aimais sentir son corps contre le mien, son corps chaud, mais parsemé de vieilles blessures. Malgré ses dons il n’était qu’humain et il pouvait mourir comme tout mortel de n’importe quoi. Il allait falloir qu’un jour je revois mon jugement au sujet de son futur en vampire. Je ne me voyais pas vivre sans lui, ni aller à ses obsèques, sa mort était juste une impossibilité pour moi, c’était improbable… Mais j’avais peur que ce pressentiment signifie sa fin… Un démon trop puissant, un monstre sanguinaire qui arriverait à le déjouer et à le tuer.

Je sortis de ma torpeur quand je le vis chercher quelque chose dans sa poche. Et là, c’est le bonheur sans nom… Je suis sans voix et interdite, je le regardais lui, tantôt le petit écrin. Je n’avais pas rêvé ? Il venait de me demander en mariage ??? Je n’arrivais pas à le croire !


-John… Je…. C’est… Ouaw…

Pour l’instant je n’arrivais pas à dire quoique ce soit. J’allais être Madame Constantine… Moi qui ne pensait jamais me marier ou alors qu’avec Alexander… Mais non, enfin j’allais connaître le bonheur, la vraie vie de couple. Des enfants, peut-être, même si jamais nous ne serons en paix.

Il me demanda alors ce que j’en disais. Ce que j’en dis ? Ouah ! Mais il s’en doute même pas ! Je fis d’abord un léger oui de la tête puis vachement plus prononcé et plus visible avant de pleurer de joie et de lui dire oui plusieurs fois plus ou moins fort. Il me mit la bague au doigt, je pleurais d’émotion et je l’ai serré fort dans mes bras…


-Je t’aime… je t’aime tellement… Je jure de t’aimer, de te chérir, même par-delà la mort… Tu es mon univers, et jamais je t’abandonnerai… Si tu venais à disparaître, je te suivrais, je ne peux pas vivre sans toi…

Pour tuer un vampire ce n’était pas simple… Je comptais utiliser la seule méthode radicale, j’allais certainement m’immoler s’il mourrait…



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Mer 10 Fév - 2:41

Je savais que c'Était plus qu'une petite inquiétude. Luna n'était pas du genre à s'en faire pour des conneries. Pour qu'elle se réveille ainsi la nuit c'était presque vital, un cri du coeur. Cependant je ne voulais pas la voir se changer, elle était tellement plus la douce et gentille Luna que j'aimais.Je la serrai doucement contre moi tendrement humant l'odeur de sa peau fraîche. Je redoutais le jour où elle me verrait mourir... Ce serait insurmontable pour elle, cependant je sais ce que je lui demanderais. De ne pas venir me rejoindre tout de suite, d'aimer à nouveau, de se prendre un protéger au pire mais que je veillerais sur elle quoiqu'il advienne.
 
  Quand je vis son visage quand je sorti l'écrin mon visage s'éclaira d'un large sourire qu'elle était belle ainsi de petite étoiles dans les yeux presque aux bord des larmes. Quand elle hocha lentement la tête ensuite plus vigoureusement je sentis mon coeur exploser dans ma poitrine. Deux âmes de l'enfers unissant leur destinées. J'étais la plus heureux des hommes sur la terre. Oh que oui! Il n'y en avait pas de plus heureux que moi en cet instant! Lentement je l'enlevai et lui passai au doigt. et ses petits bras vinrent se serrer autour de mon cou et moi j'allais chercher son cou quand elle me dit qu'elle se donnerai la mort si je venais à mourir. Je me relevai rapidement et prit son menton doucement.
 
- Non Luna... Jamais... Ne viens pas me rejoindre tout de suite si je viens à mourir. Aime à nouveau, soit heureuse à nouveau. Je sais que ce sera difficile mais ou que j'aille je serais avec toi. Prends quelqu'un sous ton aile au pire mais ne te donne pas la mort pour venir me revoir plus vite. Je serais toujours prêt de toi ma perle de lune. Toujours. Promets-le moi d'accord?
 
   Je savais que se serait une promesse difficile pour elle mais elle devait vivre, faire ce que moi je ne pourrais faire. Je savais que je terminerai en enfer alors nous finirons bien par nous rejoindre tôt ou tard. D'ici là je voulais simplement profiter de chaque seconde avec elle. Je voulais la voir sourire, l'entendre rire. On dit qu'une fois on a entendu une femme rire alors nous avons pu entrevoir un bout du paradis. Seulement mon paradis à moi était ici avec elle, dans ce petit appartement lové contre elle. Je lui fit un petit sourire avant de nouer mes doigts autour des siens.
 - Quand nous pourrons avoir un moment de répit on voyagera que tout les deux qu'est-ce que tu en pense?



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Mer 10 Fév - 11:55


J’allais me marier… Moi, une vampire du XIXe siècle. J’allais enfin fonder une famille avec un homme qui ne m’abandonnera pas, j’allais enfin être heureuse… Balayé les chagrins, balayé celui qui m’avait engendré, balayé les souvenirs, il n’y avait plus que John et moi qui comptaient…  J’étais complètement dingue de lui, je ne me voyais pas vivre sans lui… Il était le centre de l’univers pour moi, et je serais prête à mourir pour le protéger. Je songeais à cet instant qu’il ferait pareil pour moi… Il me passa la bague au doigt, j’étais dans un état second… Le monde autour de nous n’existait plus, il n’y avait que nous deux dans l’univers, nous deux et cet instant magique.

Il savait que j’étais parfaitement capable de le rejoindre s’il venait à disparaître. Mais une partie de moi m’en empêcherait très certainement, cherchant à le venger par tous les moyens… De toute façon, moi aussi j’étais une âme damnée, donc quand mon trépas viendrait, je serais enfin réunie avec l’homme que j’aime…


« J’ouvre les yeux, et je vois que je suis dans ma chambre… Je me lève… J’avais l’impression que tout mon corps pesait une tonne. Pourquoi rêver du passé ? Pourquoi maintenant ? Peut-être parce que Jack avait absorbé l’âme de John… Je n’aurai jamais cru qu’il avait en ce point raison. C’était réellement le grand amour entre lui et moi. Je me disais que si je n’avais pas de chance en amour, c’était peut-être parce que l’amour que j’avais était damné et je n’avais plus le droit à une autre chance… Comment avais-je pu l’oublier ? Pourquoi, même si c’était soi-disant pour me protéger, Alexander m’avait fait oublier tout cela… Ma tête était lourde… Ca fait combien de temps ? Cinq ? Six jours que je n’ai plus revu ni entendu parler de Jack… Je le comprenais dans un sens, il avait eu choc sur choc et maintenant il devait s’acclimater à sa nouvelle condition, mais aussi d’avoir ce double dans son âme, ce double qui est toujours amoureux de moi…

Je me lève, j’ai la tête comme une enclume, comme après une cuite. J’ai la tête qui me tourne, mais dans la pénombre de ma chambre, je sais parfaitement où je vais… Un tiroir, un petit coffre… Je prends la clé autour de mon cou, dissimulée dans un médaillon et je l’ouvre… Il y avait quelques babioles, je pris une bague,  la bague que John m’avait offerte quand il m’a demandé en mariage… Je ferme le tiroir et je me rallonge… Je fixe cette petite bague de fiançailles et je me remets à rêver… »

-Je ne peux pas te le promettre John… Mais je pense que je te vengerai avant… Je ne peux pas te promettre cela… Pas comme ça, pas maintenant…

Fis-je en regardant la bague à mon doigt… Non, il ne pouvait pas me demander  cela alors qu’il venait de me demander en mariage. Il serait toujours près de moi… faux… Comme toutes les âmes qui finissent en Enfers, elles ne peuvent pas en sortir en tant que fantôme… J’eus un frisson pensant que les démons pourraient s’en servir en tant que marionnette pour m’atteindre… Non, je ne laisserai pas faire cela…

Il noua ses doigts autour des miens et je l’ai regardé avec des yeux tendres. Il me proposa de partir en vacances, quelque part je songeais à une lune de miel avant l’heure… Mes yeux continuaient de jouer les cieux étoilés.


-Avec grande joie, mais si on attend d’avoir la paix… On ne l’aura jamais, il faut trancher… Je pense…

« Je rouvre les yeux… Bordel de merde, mais pourquoi j’avais dit ça ! Si je l’avais fermée, il serait peut-être toujours en vie… Cela l’avait fait baisser sa garde et ils en ont profité… On aurait eu jamais la paix… Le seul voyage possible qu’on aurait pu faire c’est Hollywood-Malibu… Point. Je me redresse sur le lit et je me passe la bague au doigt, au même emplacement. J’avais quelques années de plus, mais le retour de John même à travers Jack m’avait énormément chamboulée, je n’avais personne à qui en parler…

Je m’allume une clope, maintenant je sais d’où vient ma tendance à la cigarette. Maintenant je savais d’où je tenais toutes mes connaissances sur les démons, et les créatures maléfiques… John, en le suivant, m’avait tout appris, enseigné, montré. Comme s’il savait que tôt ou tard, il allait avoir besoin d’une héritière… »

On se regarde tendrement, je suis toujours  sur ses genoux, je passe alors à califourchon et je caresse la peau nue de son torse… Je voulais fonder une famille avec lui, je voulais qu’on ait quelques petiots, mais avec les démons qui n’attendent que cela on ne pouvait pas se le permettre. J’ai pris progressivement ses lèvres, et je cherchais sa langue avec la mienne…Par la suite, je suis descendue dans son cou, ses épaules… J’avais un léger sourire et je l’ai regardé avec des yeux qui ne profilaient rien de bon, tout en de temps en temps prenant ses lèvres ou son cou…

-Toujours partant pour un peu de… Divertissement ?

Fis-je en ricanant doucement et malicieusement…

« J’ai l’air qui ne vient plus… Je serre mes bras autour d’une pièce de tissu que je venais de récupérer dans une housse… Mon Dieu que c’était difficile… Même si Jack n’était pas John, j’avais du mal à accepter cela, et le laisser à une autre femme… Je serrais la pièce de tissu usée plus fort, humant l’odeur faible qu’elle dégageait… Les larmes m’ont monté aux yeux… John… Pourquoi tu ne m’as pas écoutée… J’ai rangé alors cette « relique » dans sa housse, bien cachée dans mes affaires et j’ai envoyé un sms à Jack.

**Salut, Je ne sais pas si tu acceptes de me parler ou si tu as définitivement coupé les ponts… je voulais juste te dire à quel point je suis désolée de ce qu’il s’est passé… Cela t’a fait des chocs en plus et tu en avais pas besoin. J’espère que Kay va bien et que tu as bien rembauché…
Je voulais savoir si tu accepterais de passer à l’appart dans la journée… Je crois que maintenant c’est moi qui ait besoin d’aide…**

Je n’ai pas signé, je me suis juste contentée de l’envoyer… »



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Mer 10 Fév - 20:24

Je  savais qu'elle ne savait pas si elle pouvait me le promettre mais j'y tenais. Elle avait tant de choses à accomplir. Choses dont moi-même je ne pourrais dû à ma condition de mortel. Je nouai mes doigts autour des siens, jouant un peu avec Il ne fallait pas qu'elle vienne me rejoindre par peur de ne plus aimer un jour. Je lui fis un petit sourire quand elle me dit qu'elle me vengerai avant mais que là maintenant, tout de suite elle ne pouvais me le promettre. Elle devra par contre il n'y a pas un mortel qui demanderais à son autre moitié de venir le rejoindre pas un.
 - Alors venges-moi tant que tu voudras mais laisse le temps faire. Un jour nous serons réunis à nouveau je te le promet ma perle de lune.

 Je tournai et retournai. Ce rêve sortait d'où d'ailleurs? Je reconnaissais Luna mais l'époque... difficile à dire. En sursaut je me réveillai et fit un tour visuel de ma chambre. Automatiquement je regardai à mes côtés... non c'était Kayla roulé en boule dans les couvertures dormant paisiblement. Mon coeur cognait dans ma poitrine mais rassuré je me recouchai et me collai à Kayla prenant sa main doucement. C'était absurde... aussitôt je me rendormi 

Quand je lui demandai de prendre des vacances je riais doucement en hochant la tête. Elle n'avait pas tort. Si on attendaient d'avoir la paix on ne partira jamais. 
 - Alors on partira quand tu voudras et où tu voudras ma chérie. Tant que je t'ai toi, ton corps magnifique... alors je suis bien.

 Elle se retourna doucement, sensuellement ses belles jambes pendantes à mes côtés aussitôt elle me demanda si je n'étais pas prêt pour un peu de divertissement. Je fis un léger sourire en coin sachant très bien se qu'elle voulait dire. J'étais fou d'amour pour elle, mon coeur explosait chaque fois que mon regard se portait sur elle. je descendis mes mains à ses cuisse aussi douce que le satin remontant lentement sous sa nuisette.
 - Mais tu sais que je suis toujours prêt pour du divertissement...

 Ma bouche rejoins la sienne en un baiser passionnée et tendre. J'étais au paradis avec elle sachant que je finirais dans les flammes de l'enfer. 
 Encore une fois j'ouvris les yeux ce rêve était à la fois si réel et si lointain... Est-ce que la réincarnation de John tentais de me faire voir la vie qu'il avait eu? Mon téléphone vibra sur la table de chevet. Je me tournai lentement pour ne pas réveiller Kayla et enfilai un pantalon avant de sortir et aller à la cuisine m'asseoir. Luna? Je lis rapidement son message. Je fronçai les sourcils me demandant ce qu'elle avait. Jelui renvoyai donc un message à mon tour sachant que le sommeil m'avait quitté. Je regardai l'heure 3:30 du matin... Putin... la même heure que dans le rêve.

 ** Coucou, oui ça va je récupère bien même si je ne comprends pas tout mais Kay m'aide énormément. Elle va bien elle dors comme un bébé présentement. Dis-moi à quelle heure tu veux que je sois là et j'y serais mon amie. Tu sais que je serais toujours là pour toi Lu... **



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Jeu 11 Fév - 9:55


- Je te promets que je te vengerais mon amour, même si je dois attendre des siècles avant de le faire, tu me seras vengé !

Je caresse sa joue doucement et je l’embrasse à nouveau… Je n’allais certainement pas avoir la patience d’attendre jusque-là, quitte à ce que j’aille moi-même en Enfers chercher le Démon qui me l’aurait enlevé.

« Oui… Nous serons réunis… Mais pas exactement comme on le pensait à l’époque. Tu ne m’appartiens plus, je ne t’appartiens plus… Nous ne sommes plus que des amis… Tu as retrouvé l’amour et ce n’est pas moi… Pensai-je. »

Il me fit qu’il allait falloir que je décide de quand et où nous partirons. Je lui ai renvoyé son sourire et je me suis blottie contre lui. Je lui ai murmuré que c’était plutôt où il voulait et quand il voulait. C’était lui qui devait décider… A l’époque, je ne travaillais pas, je n’étais que son assistante. Enfin, c’est comme cela qui me présentait. La première fois qu’il m’a rencontré, il m’a prise pour un démon. Ca été assez difficile de lui démontrer que les créatures surnaturelles n’étaient pas que des créatures maléfiques…

Quand il descendit ses mains sur les cuisses, je me suis sentie frissonner et je me suis légèrement redressée en fermant les yeux. J’en fis de même sur son torse avant de glisser mes mains dans son dos. Je me suis collée contre lui quand il me fit qu’il était toujours prêt pour du divertissement. J’eus un léger sourire satisfait et carnassier, avant de garder ses lèvres jalousement pendant le baiser qui se transforma bientôt en un ballet amoureux…


« J’attends fébrile en fixant le téléphone, jouant nerveusement avec cette alliance que je n’avais pas remise depuis  60 ans. A la même époque, lors d’une soirée mondaine, j’avais rencontrée Mick avant même qu’il ne rencontre Coraline. Il serait mort s’il n’était pas devenu un vampire. Il avait toujours vu cela comme une damnation éternelle… Maintenant que je me rappelais de John, j’étais encore plus forte pour l’aider à retrouver la mémoire.

Le téléphone bipe, je ne pensais pas qu’il me répondrait. Et là je vois l’heure qu’il est…. 3.30 am… Pas vrai, c’est quoi ce binz ! La même heure que dans le rêve… J’eus soudain un très mauvais pressentiment.  Et si je venais de mettre Jack en danger ? Et si le démon qui avait tué John, revenait ? Cette fois je serais assez forte pour l’affronter et l’anéantir ! Les souvenirs revinrent… A sa mort, j’avais récupéré tout son armement,  Dragon Breath, eau bénite, dagues, ses runes… Je regarde dans ma poche… ce briquet… Je me suis toujours demandé comment je me l’étais procurée…  John… C’était le sien… »

Nous étions allongée à même le sol, sur le carrelage, à rouler-bouler, tout en s’embrassant se caressant, en bref, s’échauffant méchamment avant de passer à l’acte en soit. Ma nuisette avait volé au travers de la pièce et son pantalon avait fini sur la table de la cuisine.  Pour l’instant on ne faisait pas grand bruit, s’embrassant et soupirant de plaisir et d’excitation…

« Ma boule au ventre se forme… Je serre le briquet contre moi… et je lis le sms. Il allait bien, il y avait certaines choses qu’il ne comprenait pas mais je fus rassurée de savoir que Kay était à la hauteur, je n’en avais jamais douté. Il me demanda quand est-ce que je voulais qu’il vienne et qu’il serait toujours là pour moi… J’ai senti la boule grossir et les larmes monter… Bon sang, sans le savoir, John avait toujours été là, en lui… Cette instabilité émotionnelle, cette tendance à se sacrifier et parfois légèrement négative. Je n’avais rien vu !

Je lui ai répondu que si le sommeil l’avait quitté… Et je n’avais pas terminé le message volontairement, car comme d’habitude je n’allais pas en avoir besoin. Contrairement à lui, je comprenais de plus en plus cette complicité, ce que je ressentais comme force avec lui, le fait que je l’avais protégé des démons dès son plus jeune âge, et le choc incompréhensible quand je me suis aperçue de sa ressemblance avec une lointaine impression de déjà vue… »

Il allume sa clope, J’étais encore toute tremblante de ce qu’on venait de faire, et on était tous les deux perlant de sueur. J’essayais de retrouver un semblant de souffle… J’ai presque totalement allongée sur lui, mes jambes sur le côté, la tête sur l’emplacement de son cœur, qui d’ailleurs battait une chamade endiablée.  Quelle violence ! Mais quelle passion concentrée dans cet acte, deux âmes maudites, deux corps enchaînés l’un à l’autre, une destinée qui me semblait indivisible qui devait nous emmener aux confins de l’Enfer…



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Jeu 11 Fév - 20:24

Assis à la table de cuisine je tenais le téléphone dans mes mains après avoir répondu à Luna. Aussîtôt je remarquai mon habillement. Pantalon et torse nu... Je fronçai les sourcils un moment. La seule différence était que moi c'était un pantalon de pyjama et celui du rêve un pantalon brun en coton épais. L'heure.... comment j'étais bordel mais... il essayait de me faire comprendre quoi?
 Je roulait sur le sol parsemant le corps de baisers les vêtements voletant dans la pièce. Encore une fois ma jolie vampire me faisait voir l'étendue de ses "talents" ainsi que moi-même. C'était la communion de deux âmes damnés, de deux corps qui se désiraient au-delà des damnations. Une fois l'acte amoureux terminés nous étions étendu à même le sol ma petite perle sur moi sa tête blonde sur mon coeur, ses jambes chaque côtés étendues. Les mots n'étaient pas nécessaire, simplement elle. Je partirais au bout du monde pour échapper aux flammes de l'enfer. J'étirai le bras et m'allumai une cigarette et je tirai de longues bouffées silencieux profitant du corps chaud de ma toute belle.
 Mon téléphone vibra dans ma main m’arrachant à quelques bribes de souvenirs et je baissai les yeux un toute petite phrase tout simple. Le sommeil m'avait-il quitté? Et comment! Je lançai un coup d'oeil vers la chambre m'attendant presque à voir Kayla sortir en se frottant les yeux comme une enfant mais non rien. Simplement moi, le téléphone et la lumière jaune de la cuisine. 
 ** Non je ne m'endors plus... Je me suis réveillé deux fois et toi? Tu ne dors pas non plus?**
 Je me levai et me fit un café, ma nouvelle drogue. J'avais toujours un café bien fort en main depuis quelques jours. Sinon un verre de scotch... d'ailleurs je ne me rappelle pas en avoir autant bu. Bon je ne roulai pas sur le sol complètement bourré mais... ça me réconfortait en quelque sorte. Je mis une capsule dans la machine et glissai une tasse dessous. Comme un automate je sortit lait et sucre cherchant ce que je pouvais comprendre de ce rêve. Soudain je réalisais sont message. Rapidement je lui ré-écris

 ** Que se passe-t-il Lu?? Allez dis-moi!**



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Sam 13 Fév - 13:46

"Qu'est ce qu'il y avait? C'est vrai que la question était plutôt pas mal... Je ne savais pas moi-même ce que j'avais alors lui dire ce que j'ignorais... Quoiqu'il en soit il avait le droit à une réponse, une vraie... Mais avant je réfléchissais, qu'est-ce qu'il y avait qui ne tournait pas rond chez moi. Je crois que le choc qu'il avait ressenti quand John était de nouveau actif dans son corps, je l'avais reçu aussi en pleine face aussi, de le voir en Enfers, me disant que je n'avais aucun droit de lui avoir tout révélé et le fait qu'on avait besoin de lui, avait fait remonté des souvenirs plus douloureux les uns que les autres...

**Je crois que ce que tu as ressenti au sujet de John quand je t'ai tout déballé, je crois que le choc a été sans précédent pour moi aussi...**

Me suis-je finalement décidé à lui répondre. Bien sûr, je n'étais pas sûre qu"il allait comprendre et j'étais quasiment persuadée que John allait prendre le relais, mais je n'espérais pas qu'il prenne le contrôle totalement. Jack était avec Kayla maintenant et je n'avais aucun droit de briser leur bonheur.

**Je comprends aussi pourquoi tous les hommes que j'aime ont fini par me quitter... L'amour que j'avais avec John... Etait maudit... Par conséquent je le suis aussi en amour désormais...**

Lui envoyai-je en second message..."

Je le regardais avec de grands yeux amoureux fumer sa clope. C'était sa drogue, et cela commençait à devenir la mienne, même si pour l'instant je me contentais de lui prendre que quelques bouffées... Je crapotais comme il s'amusait à me le dire... Mon petit corps se refroidissait doucement et je m'amusais d'un revers du pouce à estomper les gouttes de sueur du corps du jeune homme. Je le sentais frissonner sous mes doigts. Je reprenais doucement mon souffle. Je frissonnais aussi, mais de plaisir, et mes tremblements s'étaient enfin calmés. Je commençai doucement à chuter de nouveau dans le sommeil... Cette fois un sommeil réparateur...



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Lun 15 Fév - 16:15

J'étais debout au comptoir attendant que mon café finisse de couler encourageant mentalement Luna à me dire ce qui n'allait pas. Je tapotai nerveusement sur le comptoir et fini par prendre ma tasse et mettre sucre et lait dedans quand mon téléphone vibra dans ma main. Je lu trois fois son message pour comprendre ce qu'elle disait. Avait-elle rêver de ça elle aussi? Malgré que l'énergie de mon ancien moi était en moi il ne se manifesta pas. Que pouvais-je lui dire? Que j'avais rêver que je faisais des cabrioles avec elle? Que je l'avais vu nue, et vraiment pas mal il va s'en dire, à épuiser mon ancien moi? Moi aussi je restai de longues minutes à me demander quoi lui écrire. Je revint à la table de la cuisine. Presque aussitôt elle me renvoya un message me disant qu'elle comprenait pourquoi ses histoire d'amour ne tenait jamais la route, que elle et John c'était maudit. Non elle ne pouvait croire un truc pareil! Pas mon amie! Je sentis une énergie envahir mon corps et mes doigts allant sur le clavier.


 ** Ne crois pas ça ma perle de lune. C'était mon destin simplement. Guide-le... il a besoin de toi.**


Je "repris" possession de mon corps et vit les mots écris sur mon écran. Choqué je me levai rapidement faisant renverser la chaise dans mon bond de surprise. Non... non, non, non... Perle de lune.... c'est ce qu'il lui avait dit... Non!


 - Tu n'as pas le droit de prendre mon corps....


 Mes dessins irradièrent légèrement me faisant grimacer mais cette énergie sembla comprendre qu'il n'avait plus de droit sur ce corps qui était le mien.


 Je fumai lentement Luna prenant quelques bouffées. Une fois la cigarette terminé je la sentis lourde de sommeil sur moi. Lentement je me levai et la pris contre moi. Nous serons beaucoup plus confortable dans le lit que sur le parquet froid de la cuisine. J'arrivai enfin à la chambre et je l'allongeai et pris place à ses côtés. Doucement, tendrement je rabattit les couvertures sur nous. Je me collai à elle me moulant à son petit corps chaud. Je passai un bras autour de sa taille fine pour aller nouer mes doigts autour des siens. Tendrement je bécotai son épaule nue la regardant s'endormir. Elle était tellement belle! Une petite poupée de porcelaine avec son teint de lait ses grand yeux bleus. Je savais que je ne trouverais pas le sommeil mais être ainsi lové contre elle m'apaisait, me réconfortait. Cette nuit je me rendait compte que malgré le monde rempli d'esprits maléfique il existait un endroit paisible, tranquille et c'était avec elle.

 Je relevai la chaise lentement et me dirigeai vers la chambre espérant que je n'avais pas réveillé Kayla. Mais je la vis là ses longs cheveux noirs épars sur l'oreiller comme les ailes d'un corbeau. La couverture avait descendu sur son corps laiteux. Lentement je m'avançai et la couvrit tendrement. Je m'assied sur le lit et la regardai un moment en caressant son front repoussant les mèches rebelles. Je la vis sourire doucement en se calant dans son oreiller, petit geste mignon qui me fit sourire. Je me levai lentement et retournai à la cuisine encore perdu.



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Mar 16 Fév - 12:10


Quand j'ai lu le message qu'il me répondit, je suis tombée de ma chaise. Non impossible il ne pouvait pas reprendre le dessus sur Jack! Il n'en avait plus le droit!!! Jack aimait Kayla pas moi! Mais quand le calme revint, je me suis rendue compte qu'il y avait des résurgences de son ancienne personnalité, il allait donc ne pas tarder à intégrer ses savoirs et ses techniques... En plus d'être un grand agent du FBI, il allait devenir à ses heures perdues un enquêteur du paranormal. Je me suis surprise à sourire à cette idée...

Je ne savais pas quoi vraiment faire, nous étions au beau milieu de la nuit... Pour me rassurer un peu... Je suis entrée dans la chambre qu'occupait Mick... Il dormait à poings fermés et ne semblait pas souffrir de la chaleur, malgré sa nature endormie de vampire. Il s'était fait passé à tabac par des petites frappes de démons, que j'avais pris un malin plaisir à allumer comme il se doit. Ce qui m'avait surpris, c'est le fait de le trouver transit de peur et n'essayant même pas de se défendre...

Je suis ressortie après être restée environ 10 bonnes minutes dans la chambre... Je croyais qu'il allait avoir le don de m'apaiser, mais non, cela se chamboulait encore plus dans ma tête. je suis allée sur le toit et j'ai envoyé qu'un message à Jack.

"Viens..."

Avais-je vraiment d'autres choses à lui demander? On n'avais pas à terminer cela par sms, il fallait qu'on se voit de visu... Mais pourquoi en avais-je autant besoin? Je n'avais pas encore l'explication... Peut-être que la solitude me faisait peur... Ou étais-je tout simplement en train de déconner...

Alors que je réfléchissais je sortais mon armement anti-vampire... Avais-je vraiment l'intention de me supprimer? De le retrouver? Que deviendrais Mick sans moi? Léo? Vincent?..


Je m'endormais doucement, et je frissonnais à chacun de ses baisers. Il me regardait, je le sentais, je sentais son regard sur moi... Il en profitait car j'étais en train de m'endormir et donc il s'amusait. Je souriais, bêtement, les yeux fermés. Je savais qu'il y avait peu de chance qu'il dorme, même s'il nous avait ramené dans le lit. Mais je le sentais malgré tout se détendre doucement. Il allait tout de même se reposer, du moins je l'espérai...



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Mar 16 Fév - 16:46

J'étais de retour dans la cuisine faisant les cent pas. Que penser de ceci? Je me frottai le front tellement ceci semblait irréel! C'était impossible carrément impossible! Je pris mon café tremblant quand le message de Luna me parvint. "Viens" tout simplement. Je connaissais assez mon amie pour savoir que là elle devait être entrain de flipper totalement comme moi. De ce fait je me dirigea dans ma chambre et attrapai un pantalon noir, une chemise blanche. Je mit mes chaussures et sautai dans ma voiture. Je n'avais pas besoin de lui dire que j'arrivais... elle le savait. Je lui ai toujours dit que je serais là pour elle. Je tremblais de tout mes membres me demandant se qu'elle allait faire. J'étais fou d'inquiétude et pour elle et pour moi. J'espérais presque la trouver roulé en boule pleurant toutes les larmes de son corps. J'arrêtai ma voiture dans un crissement de pneus et coupai le contact. Je tentais de reprendre le contrôle de moi-même. Je levai la tête en fermant les yeux pour prendre une grande et longue inspiration et quand je les ouvrit je la vis là sur le toit de la maison. Lentement ma bouche s'ouvrit de stupeur, merde non!

Lentement je la vis sombrer dans le sommeil sous mon regard qui la couvrait tendrement. Ses doigts relâchèrent ma main doucement mais je restai dans la sienne. Serait-ce possible que nous puissions vivre une vie décente? Une vie "normale"? Et si notre entourage ne la voyait jamais vieillir? Ne jamais prendre une ride? Oh nous aurons le temps de voir ceci plus tard. Pour l'instant ça allait les gens nous prenaient pour le parfait petit couple. L'histoire simple d'une jeune femme venant d'un milieu paumé pris en charge par un homme qui chassait les esprits maléfique et qui tomba amoureux de son "assistante". L'histoire que nous avion bâtit pour éviter toute question sur nous. La nuit s'écoula lentement quand le téléphone retentit dans le silence de cet appartement. Lentement je me levai et allai répondre. On avait besoin de moi, une possession, un petit corps qui avait l'esprit du malin en lui. C'était la routine ça aussi je leur demandai l'adresse, et le lieu avant d'aller enfiler une chemise propre et un veston. Je vis ses grands yeux ouverts sur moi.

- Alors ma petite perle de lune? Tu es réveillée?

Je me glissai sur les couvertures et l'embrassai doucement dans le cou, les joues avant de l'embrasser tendrement.

- Je reviens vite et nous irons déjeuner au petit resto que tu aimes tant d'accord?Et on passera la journée a se la couler douce entre quelques baisers... et roulades dans le lit.

- LUNA!!

C'était presque un cri du coeur! Je m'engouffrai rapidement dans la maison montant les escaliers quatre à quatre le coeur martelant ma poitrine en panique. Je débouchai sur le toit ouvrant une fenêtre rapidement et marchai sur le toit pour la rejoindre. Je la vis là telle la gardienne de la nuit le vent faisant voleter sa chevelure de blé. Les images de mon rêves se superposa à la réalité et puis... bon l'avoir vu nu dans mon rêve m'avait quelque peu troublé en fait. J'accouru vers elle mais quand je vit ce qu'elle avait en main je sentis la vie quitter mon être. Lentement je remontai le regard de sa main à ses yeux. Non elle ne pouvait pas... elle ne pouvait pas me faire ça!

- Luna... tu fous quoi avec ça? Non... tu vas me donner ça tout de suite d'accord? Allez...

Je tendis la main lentement plantant mes yeux dans les siens. J'avais besoin d'elle... j'avais besoin qu'elle me guide, qu'elle me dise ce que je devais foutre avec tout ses pouvoirs en moi. Elle ne pouvait pas simplement se planter un pieu dans le coeur et m'abandonner ici à mon sort ne sachant vers qui me tourner. Kayla me supportait mais elle ne pouvait pas faire le boulot de Luna. Je restai ainsi la main tendue devant elle attendant qu'elle me remette ses trucs que je ne voulais pas voir dans ses mains. Ça c'était pour les méchants vampires... pas pour elle. J'avançai lentement vers elle la main tendue qu'elle me donne ses foutu trucs.

- Luna bordel... donne-moi ça. Tu pense faire quoi avec ça. J'ai besoin de toi Luna. Je n'ai personne d,autres pour m'aider. Tu es la seule.

Kayla ne pouvait pas me donner l'aide qu'elle me donnerai. Elle ne pouvair comprendre ce que Luna comprenait déjà. J'avais besoin d'elle, j,avais besoin de son épaule lors de mes soirées de doutes. Étrangement mon coeur était mélangé. La confusion de mes deux esprits se confrontant un et l'autre. J'aimais Kayla mais mon corps entier voulait aller embrasser Luna... C'était un tel bordel dans ma tête...



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Dim 21 Fév - 23:37

Je m’endormis, je ne sais pas combien de temps. Mais quand je rouvris les yeux, John était debout, sapé nickel comme à sa grande habitude. Je lui ai répondu un sourire à moitié endormie quand il me demanda si j’étais réveillée. J’ai un peu plus souri quand il se glissa sous les draps, j’ai pris un malin plaisir à l’emprisonner contre moi. Je ne voulais pas qu’il s’en aille, pas sans moi. Je lui ai même supplié de l’accompagner, je ne voulais pas qu’il sorte sans moi. Il pourrait bien y passer si j’étais pas là pour lui couvrir ses arrières…

Quand Jack fit irruption dans la pièce j’ai sursauté. Je tenais dans les mains un de mes nombreux pieux en bois bénis que je dirigeais vers mon cœur. Qu’avais-je en tête ?

- Jack…Je ne pensais pas que tu arriverais si vite… Je… je ne sais pas quoi faire… Ni quoi penser…

Je lâche soudainement les pieux quand il avance vers moi le bras tendu. Je me mets soudainement à trembler et je prends ma tête dans mes mains, en m’accroupissant. J’ai la douleur de marquée sur mon visage, je pleurniche à moitié.

- Je ne sais plus où j’en suis… Je suis affreusement perdue et désespérée… J’ai tellement mal John… J’ai l’impression d’être aussi damnée que toi… Je n’ai plus le droit à être heureuse, je n’ai plus le droit à l’amour… Tous finissent mal… Ou dans un sale état… Aides moi… Je me sens si mal, et si seule…

Je pleurai à chaudes larmes, si quelqu’un d’autre me voyait, il dirait que j’ai pété un méga cable. Non je me voyais damnée jusqu’au jour où je le rejoindrais… Je jalousais horriblement Kayla… Mais sans elle je n’aurai jamais su la vérité… Jamais su que j’avais aimé son incarnation passée à la folie, que Nikolaï me l’avait enlevé, qu’il avait agonisé plus de vingt-quatre heures avant de pousser son dernier soupir… Je ne me souvenais pas que c’était des années plus tard et à cause que de cet événement qu’Alexander m’avait effacé la mémoire, jusqu’à me faire oublier ma propre nature. Grâce à Kayla et les événements de la dernière semaine, j’avais récupéré une partie de la personne que j’étais, même si les souvenirs s’en raccrochant étaient plus que douloureux…


-Aides-moi John…


J’étais dans un état second, comme prisonnière de mes souvenirs, même si dans mon for intérieur, j’étais parfaitement consciente que c’était Jack. Mais impossible de l’appeler ainsi pour le moment… C’est à ce moment là que Mick choisit de se lever et m’approcher à vitesse vampirique qu’il maîtrisait à peine. Il me prit dans ses bras, et fusilla Jack croyant que c’était lui qui m’avait fait du mal…


M : Eh vous ! Que lui avez-vous fait ? REPONDEZ MOI !!!

Je le retins par le veston alors qu’il s’apprêtait à l’attaquer… Il me sembla alors que j’avais dû lui parler de Mick, il avait même dû le rencontrer au Peps tandis qu’on sortait ensembles… Jack lui ferait donc aucun mal… Mais je me méfiais vaguement de la personnalité de John, toute fraîche qui sortait d’une captivité de plus de 60 ans en Enfers…

- Chuut… Mick… c’est un ami… Lui fait pas de mal, il ne m’a rien fait… Juste… Moi… Et des souvenirs douloureux.

Mick me regarda et je sentis tout son corps se crisper, puis se détendre, il résistait à sa nature vampire, il ne voulait plus de cette bête en lui… Même s’il l’avait discipliné, il en avait désormais peur… On ne pouvait pas vraiment savoir quels sentiments animaient le jeune vampire, il me regarda ailleurs comme un enfant appeuré.

M : Comme des… Cauchemars ?

Je fis oui d’un léger signe de tête, il me laissa doucement au sol et jeta un dernier regard incendiaire à Jack et retourna se coucher, même s’il allait guetter chaque bruit.



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Lun 22 Fév - 17:40

Elle voulait venir avec moi mais je lui assurait que ça irait vite et que je serais très prudent. Derniers câlins, dernières embrassades avant que j’attrape mon veston et mes clés. Je descendis rapidement et allai vers ma rutilante voiture noire encore ruisselante de la pluie de la nuit. D'ailleurs pourquoi les esprits maléfiques choisissaient toujour sune température de merde pour se manifester? Je m'engouffrai à l'intérieur et remontai mon regard pour voir sa silhouette au travers des rideaux clairs. Je fis un petit sourire en coin, elle s'en ferait toujours pour moi je ne pouvais lui en vouloir. Je démarrai ma voiture pour me diriger là ou on m'appelait.

- Je reste pas loin tu te rappelle?

Enfin oui pas loin mais pied au plancher. Je m'étais simplement engouffré dans la cuisine paniqué. quand je vis le pieu j'étais pris de panique mais elle le lâcha le laissant tomber sur le plancher dans un bruit sourd. En m'avançant vers elle je le tassai du pied, je l'entendis même aller heurter le mur. Elle se recroquevilla sur elle-même en se prenant la tête. Ce n'était pas elle ça, à quoi avait-elle rêvé? Je me figeai devant elle quand elle m’appela John. Elle le suppliai de venir l'aider Ça me crevait le coeur de l'entendre et surtout de voir ses larmes déborder de ses yeux d'azur. Je ne pus rien faire d'autre que Mick débarqua dans la cuisine me fusillant du regard et me sommant de m'identifier. Pour lui montrer que je ne voulais aucun mal je levai les deux mains pendant que je devais lutter contre l'énergie qui tourbillonnais en moi.

- Ça va... Je suis Jack Sutton. On c'est rencontrer au Pep's tu te rappelle?

Mais je n'eus pas besoin d'en dire davantage que Luna le rassura sur mon compte. Quand il repassa à côté de moi il me lança un regard de tueur qui ne me fit pas flancher outre mesure je le défiais moi aussi attendant qu'il referme la porte de sa chambre. Encore une fois elle était recroquevillée sur elle-même comme une bête blessée. Qu'est-ce que je pouvais dire? Je ne savais pas ce qui se passait en moi alors la rassurer...

** -John, je te donne cette unique et dernière chance de prendre mon corps et de la rassurer. Je ne sais pas quoi faire**

** -Tu sais quoi lui dire Jack**

** -Bordel tu vois pas qu'elle t'appelle? Tu le vois comme moi putin! Fais ton devoir de mec et va la rassurer! Je ne sais même pas la moitié de ce qui m'arrive. Je te donne une chance putin de merde! Prends-la!**


Aussitôt mon corps fut l'hôte de cette énergie qui avait que quelques minutes. John reprit le corps de Jack. Il savait qu'il n'avait pas des heures, quelques minutes tout au plus. Il était faible et Jack très fort. plus qu'il ne le pensais. Il allait être un agent redoutable et un chasseur d'occulte impitoyable. Lentement John s'accroupit devant elle et remonta son visage de son index la forçant à le regarder.

- Qu'est-ce que tu fais avec ça ma perle de lune? Je ne t'ai pas léguer ses choses pour que tu t'enlèves la vie. Ne panique pas, Jack me donne que quelques minutes. Ne l'abandonne pas ma chérie.

Son regard baissa à sa main et il vit l'alliance autour de son doigt. Instinctivement il caressa l'anneau et le diamant qui l'ornait. Il aurait tellement aimé que tout ceci tourne autrement, il aurait tant aimé vivre sa passion jusqu'au bout et la voir sourire encore et toujours. Lentement il releva le regard vers elle et lui fit un petit sourire tendre.

- Luna, il a besoin de toi et tu as besoin de lui. Vos destinées sont soudés ensemble depuis tellement longtemps. Tu ne l'as pas suivit toute ses années pour t'enfoncer un pieu dans le coeur. Il aura besoin de tes conseils, de tes entraînements. Il apprends rapidement, tu le sais toi aussi. Il sera redoutable beaucoup plus que je ne pouvais l'être. Je t'ai fait juré d ene pas venir me rejoindre tant que ta propre quête ne soit pas terminée. Je t'ai promis que je t'attendrais et je le ferais. Je suis prêt à attendre une éternité si je peux te revoir.

Il monta la main et caressa sa joue de satin et glissa ses longs doigts dans sa chevelure de blé. Il plongea son regard dans celui de Luna. Il avait oujours aimé le bleu de ses yeux, le bleu de la mer quand on y plonge. Il lui fit un sourire tendre continuant de caresser sa joue du pouce.

- Je sais que c'est difficile en ce moment, je t'ai fait voir ce rêve à vous deux pour que vous compreniez que vos destinées ne sont pas loin l'une de l'autre. Je sais que tu ne m'a jamais oublié ma flamme des enfers. Je veux te dire ceci aussi, arrête de te sentir coupable pour ma mort. C'était mon destin, ce qui devait arrivé. Je t'ai tant attendu et je t'ai trouvé je suis prêt à attendre encore une éternité et à fouiller les enfers pour te retrouver mais ta mission ici n'est pas terminé. Tu dois l'aider lui. Je dois y retourner ma perle de lune, ce corps ne m'appartient pas...

Il s'avança lentement et posa ses lèvres sur les siennes. Il n'aurait pas pu s'en aller sans goûter à ses lèvres au goût de miel. Il y pensera pendant l'éternité entière au moins l'enfer sera moins difficile pour lui. Il restait dans la décence car aller au-delà ceci blesserais encore plus Luna et troublerais Jack qui en aimait une autre. De longues minutes à l'embrasser à se raccrocher un à l'autre comme le dernier aurevoir.

Je repris possession de mon corps et me rendit compte que mes mains gardait le visage de Luna prisonnier de mes mains et que bon... elle rendait le baiser quoi. Je me reculai surpris. Je ne savais pas ou me mettre tellement j'étais mal à l'aise. Les images du rêves me revenaient et je tentais de les chasser le plus rapidement possible.

- Je... désolé...



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Lun 22 Fév - 23:52

[justify]-John… Mais tu ne peux pas être là…. Tu es mort… Ya si longtemps… Tu me manques tellement… Je n’ai… Plus le droit au bonheur… J’ai échoué… Dans ma quête, alors à quoi bon… Je n’y arrive plus…

Il tournait doucement l’alliance dans ses doigts, je regardais Jack/John dans les yeux, non Jack n’était plus majoritaire, mais il voulait revenir. J’avais donc peu de temps à ses dires, mais tellement de choses à lui dire, à faire, à vivre près de lui. Mais il ne fallait pas que je confonde tout car John était mort il y a plus de 60 ans et maintenant il s’agissait de Jack Sutton agent du FBI. Mais j’avais tellement besoin de John…

Plus je l’écoutais, plus il avait raison, depuis sa mort à lui, j’étais liée à la vie à la mort avec Jack, et je devais rester pour lui, pour le guider, pour l’entraîner faire de lui son digne héritier. Il m’attendrait, même si la majorité de son âme était désormais ici, dans le corps de Jack, une partie était ancrée aux Enfers… Sa main sur ma joue me fit tressaillir de joie, il caressait mes cheveux comme avant, malgré mon bonheur évident, je ressentais comme un malaise, non, je ne pouvais pas décemment faire cela à Kayla, ni à Jack d’ailleurs…

Il termina en disant qu’il m’avait retrouvé, dans un sens, nous nous étions mutuellement retrouvés, mais l’Amour que je lui portais, était interdit, car même il était destiné à mourir… Pas de la main de Nikolaï… Je lui en voulais terriblement, je n’avais qu’une envie, le venger, mais d’un autre côté, il cherchait à se racheter après tout le mal qu’il avait fait par le passé. Comment avais-je pu oublier cet acte ignoble ? Peu importe il devait repartir… Déjà ? Les larmes coulaient abondamment sur mes joues.


-Non… Ne m’abandonnes pas John… Ne me laisse pas…


En quelques instants, mes lèvres furent collées aux siennes, dans un baiser qui me fit larmoyer de plus belle, mais le malaise se fit plus fort… Mais je ne pouvais m’empêcher de rendre le baiser, encore et encore.

Il se recula rapidement, surpris, certainement choqué… J’avais encore le goût des lèvres de Constantine sur les miennes… Quand mes yeux se levèrent sur lui, ils étaient non seulement rouges des larmes, mais aussi de mes capacités de vampire. Il s’excusait, aussi gêné que moi je l’étais… J’ai baissé les yeux et je pleurais à chaudes larmes, ne le laissant pas approcher… Le choix commençait à se dessiner… Léo, Mick, ou rester malheureuse avec un vampire qui ne voyait que sa vengeance… Et puis il y avait Steeve… Mais sérieusement, Mick était le plus adorable des Vampires qui m’avaient été donné de rencontrer… Pourquoi m’avait-il attiré ? Cette impression d’être qu’un monstre, sa condition de vampire le rendait tellement malheureux et il ne se sent pas vraiment un être bénéfique. Même s’il s’était fixé des règles… Non, il se sentait… Maudit… Et là d’un coup ça fait tilte ! John se sentait maudit aussi d’avoir la capacité de pouvoir voir les créatures sous leurs vrais jours et de les expédier en Enfers dès que l’un dépasse les bornes…

J’ai commencé à essuyer les yeux. J’y voyais plus grand-chose avec toutes ces larmes, j’aurai du en faire un vampire ! Même si au final le résultat aurait été le même…


-Merci… Merci Jack de t’être encore une fois sacrifié pour les autres… Je suis désolée… Le baiser, je ne m’y attendais pas… Je suis tellement désolée… L’espace d’un instant j’avais l’impression de le revoir comme avant… Pardonnes moi…

Je baissais à nouveau mes yeux, et je voyais mes griffes aux mains, et je sentais mes canines contre mes lèvres. Constantine avait fini par s’y habituer. Mais Jack, je ne sais pas, après ce qui venait de se passer, que penserait-il de moi ? Que je pique les chéris des autres ? Dans ce cas-là, cela allait être compliqué à expliquer… Je restais ainsi, honteuse de ma conduite…[
/justify]



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Mar 23 Fév - 2:42

Les images passé et récentes se chevauchait me mélangeant encore plus. Le baiser que nous avions échangé m'avait non seulement surpris mais dans mon corps ceci m'avait en quelque sorte apaisé. Qu'est-ce qui se passait bordel! J'aimais Kayla de ton mon être! C'est Luna elle-même qui me l'avait envoyé sachant que nos coeurs se trouverait. Une phrase de John me revint. Une phrase qu'il avait dite à Luna et que un jour j'avais dit à Kayla... enfin écris dans une petite carte alors que je lui avait fait livré des fleurs. " Je t'ai tant cherché, je t'ai trouvé. Je fouillerais les enfers pour te trouver" Je fermai les yeux paniqués. Luna c'était éloigné de moi je pouvais voir ses griffes sur ses mains et en relevant le regard je vis ses yeux rougis et ses canines sur ses lèvres roses. Immédiatement mes dessins illuminèrent m'arrachant un grognement

- Je.... Ça va Luna. C'est moi qui lui ai demandé de venir. Tu l'appelais, tu le réclamais je ne savait pas quoi faire.

C'est fou mais je sentis une boule se former dans ma gorge. L'espace d'un instant j'avais voulu que John revienne dans mon corps pour la rassurer oui mais peut-être parce que je savais qu'il allait l'embrasser. Les réunir une dernière fois, un dernier adieu. Permettre à deux coeurs de retrouver un instant, leur permettre de battre ensemble une dernière fois. Je levai des yeux tristes vers elle. Je me sentais plus démunis que si j'avais tenté moi-même de la réconforter. Je m'avançai un peu ver elle pas trop près pour ne pas que sa nature vampire sorte.

- Si j'avais su que ça te briserais autant je ne l'aurais pas fait.

Je baissai la tête me sentant honteux de se que j'Avais fait. C'est à ce moment que je vis l'alliance. j'ouvris la bouche de surprise. Ils allaient se marier... John l'avait demander en mariage. mais qu'était-il arrivé ensuite? Je m'étais réveillé trop tôt... je ne le savais pas mais je pouvais compter sur lui pour me faire voir la suite.

- La bague... je l'ai vu en rêve... Tu n'as pas pu te marier avec lui n'est-ce pas?

Un éclair me traversa le crâne et je me pris la tête en grognant. Je me reculai au mur en me tenant la tête mais la douleur était fulgurante et de ce fait je tombais comme une poche de patate la noirceur m'envahissant. Je n'entendais plus rien, comme si le sommeil m'avait de nouveau pris.


Je me stationnai devant la petite maison et un homme en sortit paniqué. Son fils était possédé et même le prêtre n'arrivait pas à faire un exorcisme. Après avoir jeté ma cigarette sur le trottoir j'entrai ou des cris rauques me parvinrent. L'enfant étaient pieds et poing liés.

- Salut... c'est Constantine, John Constantine pauvre con...

Nouveau cri rauque pendant que je regardai mes amulettes rapidement.



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Mar 23 Fév - 10:45


-Je… Je suis désolée vraiment je regrette… Tu n’aurais pas dû faire cela…

Il l’avait fait pour moi, il voulait me rassurer, me sentir mieux… Il ne savait pas lui-même comment faire, alors il avait demandé à la seule personne capable de l’aider. John avait pris sa place et nos lèvres s’étaient figées dans un dernier baiser d’amour… Je ressentais presque le goût de clope sur mes lèvres, qui n’était pas mes clopes habituelles. De l’autre côté, je comprenais sa démarche. Il voulait que je trouve la paix, enfin, il voulait qu’il m’apaise et que je puisse lui dire Adieu, vu que je n’avais pas pu le faire la dernière fois… Il était mort trop vite, c’était complètement imprévu. Je savais qu’il allait mourir de ses blessures, mais si vite… Si tôt… Jusqu’au bout, il m’avait interdit de me venger mais aussi de le transformer en vampire, même si son âme était déjà damnée, il ne voulait pas perdre sa nature de simple mortel. Il avait combattu en mortel, il voulait mourir en mortel…

Je songeais au fait qu’il allait peut-être falloir que je fasse un pèlerinage à LA, pour aller sur sa tombe. Personne n’y est allé depuis que j’ai perdu la mémoire… Peut-être son ami mage, Midnight… Mais il doit être mort depuis une vingtaine d’années… Quand je le vis s’approcher, ma nature détecta immédiatement ses symboles incandescents sur sa peau, ce qui attisa le côté vampire de mon physique… Mais je savais qu’il ne voulait pas me faire du mal. Je pleurais encore, quand il me fit que s’il avait su, il ne l’aurait jamais laissé faire… J’ai levé les yeux vers lui…


-Tu n’y es pour rien… je crois que quelque part j’en avais grand besoin… Tu sais, je n’ai pas pu lui dire Adieu correctement… Je savais qu’il n’allait pas passer la nuit… Mais… Mort si vite, si brutalement…

Il dût voir mon alliance, car son visage se figea dans la surprise. Il comprit alors qu’on allait se marier, qu’il voulait qu’on soit une famille, avec une petite marmaille autour. Même si le fait de chasser les créatures surnaturelles, et surtout des démons de plus ou moins hauts-niveaux étaient presque mortel comme sport, il ne voulait pas que cela nous arrête… Non, il voulait qu’on se marie, qu’on prenne des vacances et qu’on ait des enfants…

Quand il me demanda si nous n’avions pas pu se marier, j’étais sur le point de lui répondre, alors que sa douleur fut la mienne. Un éclair me martelant la tête comme si on me l’ouvrait en deux… Je compris immédiatement, John était en train de tourner rage. J’ai articulé un « non » sur mes lèvres, plusieurs fois, et alors qu’il s’écroulait j’ai utilisé ma vitesse vampirique pour le rattraper pour éviter que le choc soit trop violent… J’avais beau l’appeler, il ne m’entendait pas…


-John ! Bordel ! A quoi tu joues ! Tu ne peux pas en disposer comme ça comme bon te semble !!! Ramène-le ! S’il te plaît ! Il a assez morflé comme ça ! Laisses-moi lui compter la fin…. Je t’en supplie !

On pouvait sentir de la peine et de la peur dans ma voix qui tremblotait. Je ne voulais pas qu’il endure la mort de Constantine, il risquait d’y passer lui aussi, ou d’être complètement changé… Si bien qu’il perdrait tout. Et cela, c’était la dernière chose que je voulais qu’il advienne.

-Il n’a pas à vivre ta disparition ! Ca risque de le tuer, ou de le changer à tout jamais ! Je sais que c’est son héritage, mais tu n’as pas le droit de lui montrer comme ça ! Jack !!! Réveilles toi !!! Il faut que tu luttes !!! Je répondrais à toutes les questions que tu te poses à son sujet, mais il faut que tu te battes et que tu te réveilles !

Une larme… Puis deux, puis trois, tombaient sur son visage, j’étais tellement apeurée, je ne me reconnaissais pas, j’avais peur pour lui… tellement… Je voulais qu’il reste Jack, pas un second Constantine…



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Mar 23 Fév - 17:34

Le cri rauque envahissait la chambre et de plus la bête m'invectiva dans son langage latin après avoir choisi l'amulette qui le faisait grimacer je lui collai au front simplement. Tout de suite la bête s'affaiblie dans le corps de l'enfant. Je pris mes ampoules d'eau bénite et aspergeai le petit pendant que j'ouvrai la fenêtre là ou il pourrait s'échapper et retourner vers Lucifer. J'entrepris des incantations en latin et le garçonnet se tordit sur le lit devant les pleurs de sa mère qui se signait à une vitesse que même moi je croyais à peine possible.Au bout de 10 minutes le démon se manifesta avec la force du désespoir.

- Tu diras à ton patron que Constantine va tous vous botter le cul. Et que je l'emmerde.

Un dernier cri rauque et il s'évapora dans une fumée sentant le souffre. Lentement le gamin repris des couleurs et ouvrit les yeux et se posa sur moi. Je débarquai du lit et quittai la chambre traversant la maison. Je regagnai ma voiture en m'allumant une autre clope. Je pourrais retourner auprès de Luna et dormir le peu qu'il me restait.

J'étais toujours étendu sur le sol, je voyais les images défiler devant moi comme un spectateur devant un film. Je n'entendais pas Luna pas plus que je ne la senti. Cependant mes dessins eux la sentirent et il s'illuminèrent aussitôt pour l'éloigner de moi. J'étais simplement là étendu, dormant presque paisiblement. Si j'avais été capable je lui aurait dit que ça irait, que je survivrais à ceci que je devais savoir, je devais voir ce qui lui étais arrivé.

Merde... plus de clopes! Bah pas grave j'arrêtai dans un dépanneur et m'en achetai un nouveau. Sur le trottoir je m'allumai une clope en tirant une bouffée. Je n'étais qu'à quelques minutes de chez-moi, de ma petite perle de Lune. Dans quelques mois elle serait mienne pour toujours au-delà du temps et de la mort. Ma petite flamme des enfers rien que pour moi. Je fis un bref sourire quand j'entendis mon nom un "Constantine!" bien sonnant, avec un aplomb qui me figea, me stupéfia. Lentement je me retournai et je le vis... lui ce démon que je pourchassai, celui que je voulait expédier au enfers avec un bon coup de pied au cul

Mes dessins irradièrent plus que jamais. Mon poing se serra sur le parquet de bois. Je ne voyais pas le visage de cet homme mais je sus qu'il était dangereux pour mon ancien moi. Est-ce qu'il le serait pour moi dans cette vie? Existait-il encore seulement? Mon coeur s'affolait dans ma poitrine mais étrangement je me sentais comme si je devais livrer la bataille de ma vie. Je savais que mes dessins avait chassé Luna loin de moi, si elle restait elle mourrait et elle le savait. Je fronçai des sourcils tentant de voir qui était ce danger, cette personne qui appelait mon ancien moi.



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secrétaire d'Etat à la Défense ~ Darkness Rising!
avatar
Nikolai Carpathia
Secrétaire d'Etat à la Défense ~ Darkness Rising!

Me voici :
Célébrité : Gordon Currie
Messages : 47
Date d'inscription : 04/01/2015

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Mer 24 Fév - 22:36

J'ouvrais les yeux comme si un rêve passait par là. Je ne savais pas trop quoi pensé entre le faite de sentir mon moi ancien et le nouveau limite s'entrechoqué dans ma tête et je me retrouvais littéralement projeter dans le passé. Alors c'était donc çà... j'ai tuer Constantine qui semble être "revenue" sous les très de ce fameux agent du FBI Jack Sutton. Je sentais que le retour n'allais pas se faire sans problème. Déjà Luna se doutais enfin que nous étions , comment dirais-je entre aperçu dans le passé et qu'elle m'avais plus ou moins oublier. Mais  j'étais bien déterminer a rester l'homme..enfin le démon pour être exacte que je suis dorénavant. Le passé restera dans le passé et même si j'avais tuer son amour il est claire  que cela sera difficile pour nous trois. Ce passé revint comme un boomerang en pleine face c'était comme si j'avais une folle envie de tuer Jack. mais je restais bien sagement là ou j'étais  c'est à dire chez moi dans mon petit appartement terrasse d’Honolulu parce que j'en avais marre d’apparaître et  de n'avoir aucun pied à terre alors que toutes les agences commençais a s'implanter dans ici à Hawaï. J'étais là les yeux ouvert dans mon lit à regarder le plafond mais mes pensées était bien ailleurs dans le temps et dans l’espace....

Encore un des nôtres renvoyer en enfer par ce Constantine de mes deux. Il commençait sérieusement à me pomper l'aire celui-là! Il était temps que cela s'arrête et pronto! J'arrivais donc nonchalamment devant ce satané chasseur , une main dans une poche  et les yeux rouge incandescent. J'avais l'intention de le prévenir il voulais jouer on allais être deux et je savant que de toute façon il ne pouvait rivalisé avec moi..J'étais un trop gros poisson pour sa petite canne pêche!

- CONSTANTINE!

Oui... ho oui... que j'aime quand ils se figent sûr place en m'entendant les appeler... j'ai un immense sourire sadique sûr les lèvre et nous nous affrontons du regard. Il est arrogant et plein de défis. J’aime cela et en même temps cela m’insupporte tellement que j'ai déjà envie de le réduire en cendre mais... ce ne serais pas si fun après tout. Puisqu'il veux jouer....Je ne fais aucun geste mais il se raidit d'un coup...

- Tu ose vouloir me botté le cul petit humain de merde ?!!! Tu crois que tu à la capacité de  faire avec moi ce que tu fait à mes sbire et sous-démons sous-développer?!! Et oui pas bouger le chien chien  tu va comprendre ta douleur quand je t’enverrais moi-même en enfer!!! Ne t'en fais pas..; cela sera très long et très douloureux....

Je ne manque pas de  lui montré a quel point son arrogance est inutile quand il sent son front lui brûlé et lui marteler le cerveau. Je reste ainsi pendant une bonne minute et une fois  que je suis bien sûr que son arrogance soit partit de son être je lâche prise et je disparaît...

- N'oublie pas CONSTANTINE.... ce n'est qu'une question de temps avant que je ne te réduise à néant!!!

Je referme les yeux... tout ce mal à l'état pur me rend dingue... et j'essaye tellement de me contrôler que j'en perle de sueur mais je tenait bon....


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Now I am back here to have my Revenge... Watch out Darkness!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent spécial du FBI
avatar
Jack Sutton
Agent spécial du FBI

Me voici :
Célébrité : Keanu Reeves
Avec qui :
Messages : 140
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 43

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Jeu 25 Fév - 6:04

Il était là devant moi. Celui que je voulais botter le cul! Il s'offrait sur un plateau Je me redressai bien déterminé à l'affronter. Je tirai une longue bouffée sur ma clope que je fini par jeter sur le sol. J'ai voulu m'avancer vers lui mais je me fige, me tétanise sur place. Malgré tout je relevai un regard plein de défi vers lui.

- C'est ça cause toujours pauvre con...

Un douleur fulgurante me traversa le cerveau tellement que je me courbai de douleur. Combien de temps ça duré? IL me semblait une éternité! On aurait dit les flammes de l'enfer léchait mon cerveau. Je tentais bien de résister en le toisant durement. Mais plus je résistais plus la douleur était fulgurante, au limite de l'insupportable.

Toujours couché sur le sol je lâchai un cri de douleur me prenant la tête à deux mains. Putin ça faisait un mal de chien! J'avais vu le visage de cet agresseur et malgré la douleur, mon inconscience je tendis la main et le pieu se retrouva dans ma main rapidement. Comme si je devais affronter cet homme. Même moi je tentais de lutter contre ce rêve horrible. Mon crâne voulait ouvrir en deux tellement la douleur était vive, brûlante. Mes dessins irradièrent plus que jamais sous ma chemise. Dans ma main je serrai le pieu de bois tellement fort que mes jointures étaient blanches.

Je dus abdiquer tellement la douleur était vive. Sérieusement ceci me faisait totalement chier! Mais mes forces m'abandonnèrent un bout de quelques instants. Mon arrogance envolé, ma volonté d elui botter le cul trop loin présentement. Il disparut mais sa voix se faisait toujours entendre. À genoux sur le trottoir j'haletais en fermant les yeux. Reprendre mes esprits pour aller rejoindre Luna. en grognant un peu je me relevai et en titubant un peu je regagnai ma voiture. Une fois assis je m'appuyai sur le volant de ma voiture avant de mettre le contact. et me diriger vers l'appartement.

Mon corps se détendit quand la douleur me lâcha. Ma main relâcha le pieu de bois mais mon coeur cognait dans ma poitrine et ma respiration tantôt saccadé reprenait un rythme normal. Mes traits se détendirent lentement. Putin... mais c'était trop fort comme démon! Je me roulai su le dos ma main s'ouvrant totalement sur le pieu le laissant rouler quelques centimètres plus loin.

Arrivé à l'appartement je m'écrasai dans le lit simplement tout habillé. Je me tournai sur le côté simplement en fermant les yeux faible, mou comme de la guenille



  - Everything got a price. -
- In our World... You can't just leave. -
EXCEPTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   Jeu 25 Fév - 9:45

Je tournai comme un lion en cage, cela faisait beaucoup trop longtemps qu’il était parti… Et si c’était le démon qu’il cherchait, et s’il le tuait et qu’il allait laisser son cadavre dans un coin et que je ne le reverrais jamais. Non merde ! Il vient de me demander en mariage, il ne peut pas mourir maintenant… Soudain une douleur au cœur me fit plier dans un râle de douleur. Mon Dieu… Constantine… Qu’est ce qui se passe ? Que t’a-t-il fait ? A croire qu’à force de boire son sang j’avais établi un lien spécial avec lui, ressentant la douleur qu’il pouvait ressentir…

Je m’étais brûlée déjà plusieurs fois en essayant de l’approcher. Quand il prit dans sa main le pieu, je me suis approchée de quelques pas, je tremblais de terreur depuis qu’il avait grogné fort de douleurs. Il s’était pris la tête… Non, je ne pouvais pas le laisser ainsi ! Je me suis approchée et j’ai senti ses tatouages faire leur œuvre sur moi. Je serrais les dents. Je finis par le prendre dans mes bras, serrant les dents plus fort, mais il fallait qu’il me sente, il fallait qu’il sache que même dans son cauchemar ou dans la réalité, j’étais là… Par la pensée j’ai fini par lâcher « Dessins qui le protègent écoutez-moi… Je ne lui veux aucun mal… John vous a créé pour protéger son hôte des créatures du Mal, Je suis peut-être vampire, mais j’aime énormément Jack. Je suis une amie, je l’ai prouvé à maintes reprises… Alors arrêtez de vouloir tuer celle qui le protège depuis sa plus tendre enfance… » Je commence à pleurnicher. La douleur, la peur, la peine, les souvenirs récemment revenus, faisaient un cocktail explosif dans l’émotionnel… « Je vous en supplie… Arrêtez… »

J’étais montée sur le toit pour le guetter. Enfin je vois sa voiture qui va anormalement vite, le temps de descendre, il s’était écroulé sur le lit. Mon Dieu ! Il suait comme une bête et il gémissait très affaibli… Je suis grimpée sur le lit et j’ai caressé son visage.

-John !!! John !!! Mon amour… Je suis là, je vais te soigner !

Il était sur le côté, et sa respiration était haletante… Il avait dû méchamment douiller. Je suis descendue du lit et je suis allée chercher des linges humidifiés à l’eau froide. Je suis revenue en courant et j’ai commencé à éponger son visage après avoir desserré sa cravate et déboutonner les premiers boutons de sa chemise…

Dans mes bras, Jack était dans mes bras et je sentis son être se détendre, le cœur ralentit sa course et le souffle repris une cadence normale… Il était désormais sur le dos et relâcha le pieu et ainsi ses doigts purent reprendre une teinte normale. Je caressais ses cheveux en pleurnichant, ses tatouages commencèrent à diminuer leur brûlure avant de s’éteindre complètement… Ils avaient compris…

-Jack… Je sais que tu m’entends quelque part… Je suis tellement désolée… Kayla a besoin de toi, ne l’abandonnes pas… Accessoirement… j’ai aussi besoin de toi… Je suppose, que tu te doutes de la fin de l’histoire… C’est John qui est mort, pas toi… je ne me suis pas battue pour te maintenir en vie toutes ces années pour… *deux larmes tombent sur son visage* Que tu meures à cause d’un rêve… A cause de moi… *d’autres larmes coulent sur son visage alors que je caresse sa joue* J’ai déjà perdu… Constantine… J’ai perdu tous ceux que j’aimais… Alors… Ne meures pas… Je ne le supporterais pas… Réveilles toi… Je t’en conjure ! Réveilles toi…

Au même instant dans le rêve, mon moi de l’époque s’adressait à John toute en essayant de faire descendre la température due au choc de l’attaque.

-John… Je sais que tu m’entends… Pardonnes-moi… J’aurai du t’accompagner… J’ai tellement besoin de toi mon amour….Nous nous sommes trouvés… tu m’as demandé en mariage…*les larmes coulent sur son visage, tandis que je suis penchée sur lui* Laisses-moi le temps de t’épouser… De te donner un enfant avant de mourir… Je t’en prie… Tu es tout ce qui me reste… Alors ne meures pas, ne m’abandonnes pas… Il y a tant de gens qui l’ont fait… Ne meures pas… Je ne peux pas supporter l’idée… de ne plus t’avoir près de moi… Je t’en conjure… réveilles toi !

Le « réveilles-toi » du rêve et celui de la réalité tombèrent en même temps. Je sentis un éclair dans la poitrine. Je me suis saisie de sa main qui plus tôt tenait très fermement le pieu et je l’ai porté à ma joue désormais humide à cause des larmes…

-Jack…



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...   

Revenir en haut Aller en bas
 

[CALIFORNIE] Los Angeles 1952 ~ Just one moment in Time...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le panneau Hollywood dans la ville californienne de Los Angeles, aux États-Unis.
» Doux moment...
» Ma tite collection (pour le moment les vernis, maj bientot) Edit : réf
» Indochine 1952
» Campagne 1951-1952 du croiseur Jeanne d'Arc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:::NCIS: Angels Scared::: :: Salle des archives :: Archives-