Une histoire sur la base de NCIS changeant complètement du moule habituel...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite discussion autour de la cheminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bienvenue Newbie :D
avatar
Daniel Blackmore
Bienvenue Newbie :D

Me voici :
Célébrité : Danny Midwinter
Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 40
Localisation : Carfax II

MessageSujet: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 5 Nov - 16:32

La nuit était tombé sur Washington, tandis que je préparai un peu de cuisine pour Alexander et notre invitée, je ressassais ce qui s'était passé il y a de ça quelques heures... Alexander m'avait montré une facette que je ne lui connaissais pas, cette inquiétude et ce soudain besoin de protéger Luna, quelque chose s'était passé, mais quoi... Je tournais et retournais tout dans ma tête...

Je me suis affairé à faire ma spécialité, un thé anglais comme on en fait plus et je l'ai apporté dans le petit salon, où la cheminée crépitait d'une flamme magnifique... Il était redescendu de la chambre sans que je ne l'entende, et pourtant l'ouïe d'un loup était sensible... J'ai toussoté pour signaler ma présence... Et je me suis approché avec le plateau de thé et les deux tasses... Je l'ai installé sur la petite table face au feu et je me suis assis dans le fauteuil adjacent à la table et à celui d'Alexander.

Je fais le service dans le silence, tandis que mon inquiétude augmenter. Je jetais un ou deux coup d'oeil tandis que je finissais ma tâche... Je lui tendis la tasse... Que cela soit en vain ou pas... Je suis resté silencieux pendant encore quelques années avant de soupirer et de me frotter l'arrière de la tête.


-Parles moi Alexander... Je t'en prie... Tu sais très bien que je ne jugerai pas... Je ne peux plus te regarder te murer dans le silence à ce point... Parles moi... S'il te plait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Sam 8 Nov - 18:36

Depuis 11h ce matin je veillais sur Luna. Cependant, j'avais rapidement fini par ne plus supporter de la voir souffrir dans son sommeil. J'avais donc décidé par moi-même de pénétrer son esprit et de lui permettre ainsi de pouvoir avoir un repos calme et bien mérité. De cette façon elle pourrait véritablement dormir, au lieu d'être en proie à ses cauchemars.

J'étais descendu dans le salon, et m'étais installé dans un fauteuil, près de la cheminée, dont les flammes n'étaient plus capables de me réchauffer. Malheureusement. Je n'avais néanmoins aucun soucis avec ma condition de vampire. Disons simplement que parfois, je regretta ma vie d'humain, où tout était simple et où je me battais pour les causes qui me semblaient justes.

J'avais entendu Daniel arriver mais je n'avais pas bouger ne serait-ce que d'un centimètre. Mon esprit était embrumé en ce moment. Mon inquiétude était la seule chose à laquelle je pouvais penser. Pourtant, malgré toutes ces préoccupations, j'avais l'impression que je ne pouvais pas parvenir à trouver une réponse à mes problèmes et cela m'exaspérait au plus haut point.

Actuellement j'avais une seule envie : Aller chasser. Mais je ne voulais pas être absent lorsque Luna se réveillerait et il m'était donc impossible de m'absenter.

Finalement, quelques secondes après que Daniel m'ait tendu une tasse de thé, je daignais la prendre, doutant néanmoins que cela puisse m'apaiser. Il me demanda de lui parler car il ne supportait pas ce silence. Mais que pouvais-je lui dire ? Comment pourrais-je le rassurer alors que moi-même j'étais actuellement l'homme le plus inquiet au monde :

Pourtant Daniel je ne peux rien dire qui vous rassurerais pour la simple et bonne raison que je ne vois actuellement aucun élément positif dans la situation que je vis.. Jamais je n'ai été aussi inquiet alors non, si je veux rester honnête avec vous je ne peux pas vous dire que je vais bien..

Et voilà que je m'enfermais à nouveau dans un long silence. Je ne pouvais rien faire à part attendre. Que les choses aillent mieux par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Bienvenue Newbie :D
avatar
Daniel Blackmore
Bienvenue Newbie :D

Me voici :
Célébrité : Danny Midwinter
Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 40
Localisation : Carfax II

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Sam 8 Nov - 19:34


Il gardait un silence de marbre... Il était mal en point et il ne pensait qu'à une seule personne: Luna. Je connaissais le personnage depuis à peu près 10 ans maintenant, et j'avais appris aussi à lire entre les mots... Il était mal, infiniment seul et inquiet... Il était muré dans sa peur de perdre la seule personne qui l'aimait pour ce qu'il était, connaissant très bien les dangers que cela importaient. Elle s'en mouquait, elle n'avait pas peur de s'attaquer à plus gros...

Il avait mis un certain temps avant de prendre la tasse, ce qui dépeignait à quel point il était dans la lune... Le feu lui donnait des allures de fantômes. C'est à ce moment-là que je me disais que j'aurai peut être du ramener du sang car il était vraiment palot.

Après l'avoir écouté attentivement j'ai souri timidement, il me faisait vraiment de la peine de le voir comme ça, si malheureux... Comme si je ne m'étais pas rendu compte qu'il n'était pas bien. Il ne voyait aucune lumière dans la situation actuelle, et pour cause, la personne qu'il aimait mais qui ne le savait pas encore était dans un état lamentable... Mais au final, vu que j'étais le plus lucide des deux... j'allais lui montrer qu'il y avait tout de même une bonne chose.


-Je vois bien que ça ne va pas... Mais tu sais, il y a quand même à mon sens, un point positif dans ta situation...

J'allais peut-être titiller son attention ainsi... Après tout, j'étais là moi, il ne fallait quand même pas l'oublier, et avec tout ce que j'avais traversé, j'étais bien placé pour le comprendre!

- Tu n'es pas seul à affronter ce moment... Je veux dire, Je suis là moi, et tu connais ce que j'ai enduré, alors je comprends bien, et je suis bien placé... De plus... En plus de dix ans, je pense que je commence à bien te connaître... T'enfermer dans le silence ne te feras pas sentir mieux... Je sais que tu n'as pas l'habitude de déballer tes états-d'âme... Mais... Comme tu le sais, je ne suis pas comme tout le monde... Et tu sais aussi que je ne susi pas très bavard, je suis une tombe, rien ne ressortira de cette conversation...

Je n'allais pas lâcher le morceau, clairement, je n'allais pas l'abandonner à sa tristesse. Plus besoin de mots, nos yeux se croisent et se lâchent plus, un dialogue muet était en train de se passer... Il savait que je connaissais tout à ce moment là, son était d'esprit, son inquiétude, sa peur... tout passait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Lun 10 Nov - 11:44

Malgré moi, j'étais en train de rendre Daniel inquiet et ce n'était pas ce que je voulais. Bien sûr à force de me faire un sang d'encre pour Luna il aurait fini par remarquer que quelque chose n'allait pas mais je ne voulais pas le déranger avec mes problèmes. D'un autre côté, je savais pertinemment qu'il n'était pas qu'un simple homme de main, il était aussi mon ami. Peut être même celui envers lequel j'avais le plus confiance. On aurait pu penser qu'une amitié entre un vampire et un loup-garou aurait été impossible mais à vrai dire c'était tout le contraire grâce à nos caractères respectifs. Tant que nous ne tentions rien l'un contre l'autre tout allait pour le mieux et étant donné que je ne vois pas pourquoi j'en voudrais à Daniel pour une quelconque raison, pour le moment la situation était au beau fixe et cela ne me posait aucun problème.

Quand il me dit qu'il y avait tout de même un moins positif dans la situation, j'eus un petit rire triste, me demandant bien de quoi cela pouvait s'agir. Il poursuivit donc en m'expliquant que je devais probablement avoir suffisamment confiance en lui pour pouvoir lui dire ce qui me tracassait autant. Qu'il ne risquait pas de le répéter à qui que ce soit et que je pouvais tout lui raconter. Un peu interrogateur face à tant de sollicitude je le regardais dans les yeux, essayant d'y déceler une quelconque lueur qui ne serait pas de la sincérité mais c'était tout ce que je voyais. Ca et aussi une pointe d'inquiétude, comme je m'y attendais. Finalement, je soupirais et entrepris de lui dire la vérité:

Il n'y a rien que vous ne puissiez faire Daniel. La vérité c'est que je déteste me sentir impuissant, c'est un sentiment que je ne connais pas et que je préférerais ne pas avoir à expérimenter. Mais dans la situation actuelle, il n'y a absolument rien que je puisse faire pour aider miss Luna et cela m'insupporte vous comprenez ? Je crois que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir si cela signifie l'aider à aller mieux mais je ne peux rien, rien du tout ... Et ça me tue de la voir dans cet état, c'est une vision insupportable que je n'arrive pas à oublier ...
Revenir en haut Aller en bas
Bienvenue Newbie :D
avatar
Daniel Blackmore
Bienvenue Newbie :D

Me voici :
Célébrité : Danny Midwinter
Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 40
Localisation : Carfax II

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Lun 10 Nov - 15:53


-Alexander, contrairement à ce que tu crois, tu n'es pas impuissant bien au contraire...

Il fallait que je lui montre qu'il l'aidait, même s'il n'était pas physiquement là. Qu'il n'était pas à "courir partout" pour l'aider. Il n'y avait pas toujours besoin d'en faire tant, juste un mot, un baiser, une caresse, cela pouvait suffire à faire sentir à une personne, même inconsciente qu'elle n'était pas seule...

Je lui ai donc dit, que le fait qu'il pensait à elle, qu'il s'inquiétait pour elle, et le fait qu'il soit resté à son chevet pendant de longues heures, avaient démontré à la jeune vampire à quel point il était près d'elle, qu'elle n'était pas seule bien au contraire... Je lui ai parlé alors de ma propre expérience, quand il venait de me sauver la vie et après qu'il m'est offert la place que j'occupe alors. Je me souvenais que je m'étais muré dans le silence pendant plusieurs jours après et qu'au départ qu'il avait essayé de me parler et de me raisonner... J'obéissais aux ordres qu'il me donnait sans pour toute fois décocher un seul mot... Il avait donc entrepris une toute autre question. Bien qu'Alexander ne soit pas quelqu'un qui fasse ce genre de choses, il s'était mis à faire une multitude de petites choses destinées à me montrer, par delà mon mur de silence, que je n'avais aucune raison de me taire, et que je n'étais plus seule, dans un pays que je ne connaissais pas.


- Tu vois Alexander, tu n'as pas besoin d'être physiquement auprès d'elle pour qu'elle sente que tu tiens à elle et que tu es très inquiet... Elle le sait, elle s'en doute, tu n'es pas impuissant... Tu l'aides avec tes moyens, comme tu m'as aidé, dans un autre contexte...

Je lui souris et je lui prends sa main, et je lui dépose un petit pendentif qui doit pas mal dater. Je lui fis savoir que je l'avais retrouvé à l'arrière au fond d'une des banquettes, et m'avait-il semblé qu'il comptait remettre ce trésor à la jeune femme. Avec ma seconde main je l'ai fait refermé sa main et je me suis levé, allant dans un petit coffre sur la cheminée. Je suis revenu et je lui ai tendu la petite lettre qui y était dissimulée...

Mon amour,

Si tu lis cette lettre, c'est qu'il est arrivé ce que je redoutais depuis un petit moment déjà... Je dois être tombée d'épuisement à l'heure qu'il est... Vois-tu, depuis la disparition de Mick il y a de cela quelques mois, je me suis mise corps et âme dans le travail, méprisant ma santé et ma vie autre, méprisant le bar et mes amis... Mais depuis que je t'ai revu, j'ai eu comme un déclic, j'ai repris peu à peu ma place au bar, ainsi que la chasse, mais comment arrêter la machine administrative une fois lancée... Je n'ai pas su m'arrêter au boulot, et tu dois être tellement inquiet.
Alexander, je n'ose imaginer l'état nerveux dans lequel tu te trouves alors... Mais saches que je sais que tu penses à moi, que tu voudrais que j'aille déjà mieux, mais que tu te sens pourtant impuissant malgré tes nombreux moyens à ta disposition. Ton affection et ton attention est déjà quelque chose d'énorme et m'aide bien plus que tu ne le crois...
Saches que très vite, je serais sur pied et en pleine forme... Ce ne sera bientôt qu'un mauvais souvenir... Mais de grâce, en attendant, cesses de te mortifier de la sorte... Tu n'es en rien responsable de mon état, de près ou de loin j'en suis la seule fautive...
Mon amour t'accompagne où que tu ailles...

Luna


J'ai gardé le silence, laissant Alexander face à ce petit bout de papier, restant debout, dos au feu, attendant à n'importe quelle réaction de sa part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 12 Nov - 13:12

Lorsque Daniel tenta de me rassurer face à la situation actuelle, je ne savais pas comment réagir. Il n'avait pas complètement tord. Et bien que je tente de soutenir Luna comme je le pouvais, elle était toujours inconsciente et je me demandais bien si elle allait se remettre. Je ne sais pas si je le supporterais si jamais elle devait me quitter maintenant, alors que je commençais à peine à découvrir à quel point je m'étais attaché à elle. Il semblait impensable que je me sois déjà accroché autant à elle, en si peu de temps. Mais si on y réfléchit bien ça fait en fait bien plus longtemps que je veille sur elle, bien plus longtemps que je prends soin d'elle que ce soit directement ou non.
Daniel me rappela la période qui avait suivi notre rencontre. Ça n'avait pas été facile, loin de là. Mais j'avais continué à me battre parce que je savais qu'il était plein de ressources, et aussi parce qu'il me rappelait un peu à quel point j'avais été brisé moi aussi, après la mort d'Ilona. Bien sûr les circonstances étaient différentes mais je pense que le résultat est le même, il était tout autant brisé parce qu'il savait qu'il ne pourrait récupérer sa femme. Et avancer après une telle épreuve est toujours une terrible période. C'est dans ce genre de situation que les nerfs sont mis à rude épreuve et il faut tenir le coup, car il n'y a que ça à faire.

Alors oui, peut être qu'on peut dire que je l'aidais, d'une manière ou d'une autre. Elle ne se réveillait pas mais au moins j'étais mentalement avec elle. J'aurais facilement pu tenter de rentrer dans son esprit pour l'aider à retrouver le chemin de la quiétude mais je savais qu'elle devait retrouver la sortie seule.

Il me donna un médaillon que j'avais voulu offrir à Luna il y a de ça un bout de temps. Jamais je n'en avais eu l'occasion néanmoins. J'effleurais la chaîne en argent, le regard fixé sur la pierre en onyx sculptée. Ça avait été un cadeau, une preuve de mon affection. Malheureusement jusqu'à présent jamais je n'avais pu le lui offrir. Je le serrais dans mon poing alors que Daniel me donna une lettre qu'il était allé chercher sur le bord de la cheminée. C'était une lettre de Luna. Elle avait réussi à anticiper ce moment. Ce moment pendant lequel je me ferais un sang d'encre. Dans cette lettre elle m'avouait qu'elle savait que tôt ou tard elle finirait dans cet état. Elle me connaissait bien plus que je ne l'aurais pensé si elle était capable d'avoir compris dans quel état je serais si elle finissait par autant dépérir. Elle me disait de ne pas m'inquiéter et qu'elle était la seule responsable de son état mais c'était plus fort que moi, je n'arrêtais pas de me dire que si seulement j'avais réalisé sa fatigue j'aurais pu empêcher ça...

Je me souvenais de la présence de Daniel dans la pièce et je lui dis, essayant de paraître convaincant :

Merci Daniel. Apparemment Luna savait que tôt ou tard elle ne tiendrait pas le coup mais elle ne pouvait rien pour pouvoir empêcher ce moment. Elle ne veut pas que je m'inquiète .. Un ricanement triste m'échappa. Comme si c'était aussi facile que ça ... Je m'arrêtais de parler car je commençais à sentir que si je partais sur ce chemin là la rage allait s'emparer de moi et je ne pouvais pas me laisser aller de cette façon. Ca aurait été inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Bienvenue Newbie :D
avatar
Daniel Blackmore
Bienvenue Newbie :D

Me voici :
Célébrité : Danny Midwinter
Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 40
Localisation : Carfax II

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 12 Nov - 13:33

Je souris, apparemment cette lettre lui avait fait du bien. Mais d'un autre côté, je sentais, ou je pressentais la rage sourde qui était en train d'hurler en lui. Il avait beau la cacher, en tant que lycan j'étais le mieux placé pour savoir les dégats que cela faisait... Je connaissais trop bien ce sentiment, c'est ce qui rend un loup dangereux et redoutable, c'est ce qui lui donne la force de se mouvoir et de se battre...

Il se voulait convaincant, mais quand il allait croiser mon regard, il allait se rendre compte que je n'étais pas dupe, que je savais pertinemment qu'il fallait qu'il explose, sinon cette rage allait les détruire tous les deux.

J'ai donc posé mes deux mains sur chacune de ses épaules et je l'ai regardé droit dans les yeux.


-Je sais par où tu passes Alexander, et garder cette colère et cette rage sourdes ne t'aidera pas, et lui sera d'aucun secours à ta Princesse. Si tu veux être pleinement capable de l'aider, il faut que tu libères cette souffrance... Et je te l'ai prouvé plus d'une fois, je suis parfaitement en mesure de t'arrêter.... Je n'ai pas peur de t'affronter, tu l'as bien vu par le passé, ni de dire ce que je pense...

Je marque une pause pour aller me rasseoir... Je lui ai donc laissé quelques instants pour réfléchir. J'ai terminé ma tasse de thé et je me suis levée me dirigeant vers une pièce dissimulée dans la grande bibliothèque...

-Si tu veux en découdre pour extérioriser ta colère, je suis ton Homme!

Fis-je avec un léger sourire et un clin d'oeil. Il savait que je savais qu'il commencerait par refuser catégoriquement, étant un gentleman et à son sens cela ne mènerait à rien. Mais sa réflexion le porterait certainement à penser que s'il voulait aider Luna au maximum, il fallait qu'il commence par être en paix lui-même, et que le seul moyen d'y parvenir, serait de se battre pour extérioriser tout cela...

IL n'avait pas à craindre pour ma vie, il avait vu à plusieurs reprises, notamment lors des soirées au Peps et quand un homme faisait un gringue un peu trop collant à Luna, je l'avais empêché de lui décocher une peur bleue et je m'en étais chargé personnellement... De plus, quand il avait trop de haine et de rage en lui, j'avais souvent servi de punshing-ball, mais sans jamais vraiment mettre ma vie en danger, donc il savait que je n'avais pas peur de l'affronter une nouvelle fois, surtout si ça peut lui permettre d'être pleinement concentré sur Luna, sans rage et sans colère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 12 Nov - 20:26

Au moins j'étais parvenu à rester maître de moi malgré la rage qui avait menacé de prendre le dessus. Je ne pouvais pas me laisser aller, par maintenant. Cependant, lorsque mon regard croisa celui de Daniel je vis qu'une lueur inquiète y brillait. Je le regardais se planter dans mon regard et me dire que je ne pouvais pas garder ma colère en moi. Mais que pouvais-je faire d'autre ? La seule chose que j'avais envie de faire si j'acceptais de laisser libre court à mes pulsions était arracher la tête de quelqu'un, vider un humain de son sang, suivi d'un autre, jusqu'à ce que je n'en puisse plus. Or je ne pouvais pas partir du manoir, je dois être là pour Luna lorsqu'elle se réveillera. Autrement dit, la bête qui sommeillait en moi et qui grondait actuellement ne pouvait pas prendre les contrôles.

Lorsque je compris son plan, je m'apprêtais d'abord à refuser et je lui dis :

Daniel dans l'état où je suis je risquerais de véritablement te blesser tu comprends ? Si je me laissais aller actuellement je ne suis pas sûr de ne pas te faire de mal sans le vouloir. Je n'ai pas le droit de faire ça.

Cependant il me répondit qu'il n'avait pas peur de m'affronter. Il alla se rasseoir et émit une seconde fois l'éventualité de me défouler sur lui après qu'il ait fini sa tasse de thé.

Est ce que je pouvais vraiment faire ça ? Est ce que j'en avais au moins le droit ? Je ne pouvais pas lui ôter la vie, or c'était un risque si je laissais parler ma rage primitive. De plus, en tant que loup-garou, je n'avais aucune idée de ce qui se passerait si jamais je le mordais. Je n'avais jamais été confronté à cette éventualité. Il y avait deux issues possibles : Ou il mourrait, tout bonnement et simplement, et je m'en voudrais encore d'avantage; ou il devenait une créature différente, une sorte d'hybride, auquel cas je n'avais aucune idée de l'évolution qu'il pourrait subir. Est ce que cela était envisageable ?

Après une longue hésitation, alors que pour l'instant la seule façon pour moi de contenir ma rage était de serrer les poings, je retroussais les manches de ma chemise, me préparant au combat à venir. J'espérais qu'il savait ce qu'il faisait parce que sinon il y avait de vrais risques pour que je le mette en pièce.

Okay, on va le faire. Même ma voix n'était plus exactement la même, ça en serait presque effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
Bienvenue Newbie :D
avatar
Daniel Blackmore
Bienvenue Newbie :D

Me voici :
Célébrité : Danny Midwinter
Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 40
Localisation : Carfax II

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 12 Nov - 20:51

- Tu as tous les droits Alexander, Je ne suis qu'un outil de la paix à venir pour toi après tout... Enfin, je szais que je suis plus, mais actuellement c'est que tu lâches la pression, et que tu retrouves une certaine sérénité...

Je ne savais pas ce qui allait m'arriver, mais si je devais être grièvement blessé par lui, autant que ce soit pour la bonne cause... Car s'il continuait de se contenir, cela allait partir sur une catastrophe, sa destruction et la mort de pas mal de personnes. IL y avait aussi la solution de se bourrer la gueule jusqu'à plus soif, mais ce n'était pas son genre, enfin, sauf pour ce matin...

Il avait pris un ton limite effrayant. Je n'ai pas marqué le coup, je n'ai pas bougé, affichant un regard confiant mais non sans compassion. Il savait que je comprenais ce qu'il ressentait, et comme Luna me l'avait expliqué, la seule solution était qu'il se défoule, même si cela devait signifier ma fin...


-Alexander, je ne crains pas ce qu'il pourrait advenir, mais s'il te plait, ne te retiens pas... Je n'ai pas peur, je m'en sortirai comme toujours...

A la fin de mon message j'ai esquissé un sourire accompagné d'un clin d'oeil qui fut éclipsé rapidement par la prise de la couleur doré de mes pupilles, et à une vitesse impressionnante j'étais déjà dehors. Je l'attendais, en souriant, je n'étais d'un coup plus le même, j'avais des yeux dorés vifs et j'étais légèrement voûté, me préparant à me transformer en lycan... Cela ne tarda pas à arriver quand j'ai perçu son ombre se déplacer.

Ma fourrure grise marron me recouvrit, et j'étais désormais un loup d'une taille imposante, sur mes quatre pattes, avec des yeux marron-doré. Je lui grognais dessus, quand je l'ai vu arriver j'ai aboyé en montrant les crocs. Mais je lui ai laissé le premier coup... En premier lieu, j'avais décidé de jouer sur la défensive, ne pas l'attaquer, mais cela allait vite changer... Il était dans un état de fureur grandissante, j'ai donc changé mes plans et je me suis mis en mode offensif, et le combat promettait d'être violent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 12 Nov - 22:41

Je dois dire que si j'étais reconnaissant pour un des traits de caractère de Daniel c'était bien sa loyauté et sa dévotion. En faisant ce qu'il était en train de faire il me montrait qu'il ferait tout pour m'aider à aller mieux et m'aider à garder la tête haute dans une situation aussi difficile et je ne pouvais que lui être remerciant pour ça. Mais il avait raison, il était plus qu'un "outil de la paix", je le considérais aussi comme mon confident et un des amis les plus proches, si ce n'est le plus proche, alors je m'en voudrais terriblement si quelque chose lui arrivait par ma faute. Tout ce que j'espérais c'est que malgré le fait que la bête en moi allait prendre le contrôle je serais en mesure de ne pas le blesser trop gravement.

Il me dit qu'il n'avait pas peur et me dit de ne surtout pas me retenir ... Très bien .. Espérons simplement qu'il ne serait pas dépassé par les événements, auquel cas la situation allait rapidement être plus compliquée qu'elle ne l'était déjà.

Alors que je vis que ses prunelles changeaient de couleur, mon instinct de vampire commença à prendre le dessus, me disant que la créature qui se tenait devant moi n'était qu'une bête insignifiante que je devais éliminer. Contrairement à ce que j'aurais dû faire je ne tentai pas de refréner cette haine et la rage commença à lentement se mettre à bouillir en moi, à faire réagir chacun de mes muscles et une once de cruauté s'ajoutais à mon état d'esprit à chaque seconde. C'est lorsque Daniel eut terminé sa transformation que de mon côté je laissais mon instinct prendre le dessus. Et son grognement ne fut que le dernier élément déclencheur.

Je me jetais à sa gorge sans hésiter, le plaquant à terre, constatant avec quelle facilité déconcertante il se laissait faire. Il ne tentait même pas de riposter et si j'avais été en état de réfléchir j'aurais peut être constaté à quel point cela était injuste. Finalement, quelques secondes il réagit finalement et inversa nos positions, essayant de mordre n'importe quelle partie de mon corps qu'il pouvait atteindre. J'empoignais sa mâchoire pour le maintenir à distance et inversai à nouveau nos positions, ayant cette fois pour projet d'être plus direct et de m'attaquer directement à sa gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Bienvenue Newbie :D
avatar
Daniel Blackmore
Bienvenue Newbie :D

Me voici :
Célébrité : Danny Midwinter
Messages : 45
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 40
Localisation : Carfax II

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 12 Nov - 22:51

Je n'allais rien vous apprendre en vous disant c'est que du haut de ses 600 ans environ, c'est que le vieux avait du répondant. J'étais bien parti pour me faire massacrer si je ne réagissais pas très vite. Sa surprise allait être de taille, le fait que puisse être un bipède tout en restant loup, le typique lycan de l'imagination populaire... Je lui ai asséné un sévère coup de patte pour le balayer iun peu plus loin le temps de reprendre le dessus, et cette fois j'ai rassemblé toutes mes forces et je lui ai foncé dessus, mes années dans l'équipe de rugby de l'armée allait vraiment se faire utile...

Il voulait être plus direct ? Ok d'accord, pas de soucis, terminé le gentil toutou qui se laisse malmené, maintenant j'avais décidé de le malmener. Je le boxais de toutes les manières possibles, parfois cela marchait, parfois non, parfois j'encaissais les coups, parfois il m'envoyait dans le décor, et dans le maximum des cas, j'essayais de l'emmener avec moi. Mais cela n'était pas chose facile...

Je me repassais nos bons moments, nos rares fous rires qui faisaient rire que nous, nos peines et nos colères, et que l'un et l'autre nous avions toujours été là, et que nous nous soutenions mutuellement quoiqu'il arrive. Même si je savais que je n'aurai pas le dessus ou pendant un très court instant, j'avais au moins la certitude de l'aider, même si cela devait signifier ma fin.

Je le laissais venir, et j'usais de ma vitesse et de mon esquive au maximum pour l'épuiser et le déboussoler. Enfin il avait l'air de connaître aussi la technique, le combat était long, violent, sans pause...

Il y a eu un moment où je n'ai rien vu venir, il se retrouva au-dessus de moi, je me débattais mais il semblait bien me tenir, je n'arrivais plus à bouger, je ne pouvais que mordre dans le vide, retardant l'inévitable. La morsure était imminente... Alors que je m'attendais ma fin venue, le hurlement d'une femme déchirant la semi pénombre sembla suspendre le temps dans son envol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 12 Nov - 23:03

Je me réveille en sueur et mystérieusement avec une boule dans la gorge qui me donnait des difficultés à respirer. J'ignorais où j'étais et progressivement j'ai reconnu la chambre d'Alexander, j'étais à Carfax. Mais pourquoi me sentais-je si oppressée ? Que se passait-il dans le monde réel ? Des bruits de combat finirent par arriver jusqu'à mes oreilles. J'avais un mal de tête carrabiné, et ma mémoire était embrumée totalement. Je me souvenais vaguement des événements du bar...

Je me suis redressée, la tête me tournait comme si j'étais dans une toupie. Je me suis recouchée lourdement sur le lit, je n'avais pas de force. Mais une mystérieuse voix me poussait à me lever, me pousser à aller dehors pour arrêter un combat qui allait se terminer en tragédie... Un combat ? Une tragédie ? Alexander était-il en danger ?

Je me suis de nouveau redressée et j'ai essayé de poser le pied par terre. Le sol se dérobait sous mes pieds... J'avais la tête lourde, comme si j'avais des enclumes de coincer dessus. Des que j'ai essayé que mes jambes me portent, je me suis effondrée lourdement au sol, étouffant un « aie ».

Je me suis mise à ramper vers la porte, et j'ai aperçu la Claymore d'Alexander. Je m'en suis saisie et je m'en suis servie comme une canne. Et je suis descendue prudemment les escaliers. Je suis tombée plusieurs fois après être enfin parvenue en bas... Les bruits se faisaient plus forts. Je me suis relevée, retrouvant un peu de force étant capable de me tenir sans la claymore, que j'ai quand même gardé avec moi...

Ce que j'y ai vu... Était plus horribles que mes cauchemars : j'ai reconnu de suite Daniel sous sa forme lycan, et Alexander qui s’apprêtait à le mordre, ce qui signifierait certainement la mort de ce dernier... Daniel ne semblait plus vouloir se défendre, ni l'en empêchait...

Ce fut plus fort que moi, j'ai hurlé :


-ALEXANDER ! NAAAAAAAN NE FAIS PAS CA !!!!

Quand il sembla que son mouvement de morsure se suspendit dans le temps, je me suis approchée en titubant, en ayant les larmes qui coulaient. Mon esprit était tellement en pleine confusion que je n'aurai su dire s'il s'agissait de larmes de peur, de tristesse ou de rage... Je me suis effondrée sur les genoux, à quelques mètres des deux créatures et je suppliais Alexander du regard...

-Je t'en supplie... Lui fais pas de mal... C'est Daniel... J't'en prie... Mon prince, c'est moi... Le cauchemar est fini... Mais je t'en supplie... Lâches le...

Je pleurais à moitiée et je ne baissais pas les yeux. Je n'avais même pas pensé à la possibilité qu'il m'attaque... Mes vieux réflexes allaient être de la partie dans ce cas... j'avais la main sur le pommeau de la Claymore sans m'en rendre compte, et mon instinct de chasseur allait faire le reste en cas d'attaque...



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 12 Nov - 23:38

J'allais mordre Daniel, il n'allait rien pouvoir faire contre ça et même mon humanité n'aurait pas pu me rattraper à ce moment-là. Après le combat qui venait de se jouer il ne restait plus rien d'humain en moi actuellement. La bête avait prit le contrôle. Dracula était revenu, laissant parler son instinct. Le tueur sanguinaire allait faire une nouvelle victime et je ne pouvais rien y faire puisque je ne m'en rendais même pas compte.

J'étais à quelques centimètres à peine de sa carotide, une voix me parvint qui me figea immédiatement, pendant quelques secondes, les plus longues de ma vie probablement, mon esprit fut totalement vide, rien n'importait, j'avais oublié tout ce qui m'entourait, le temps s'était arrêté et je ne pouvais pas bouger, je ne pouvais rien faire du tout, j'étais bien trop choqué pour pouvoir faire ou dire quoi que ce soit.

Je reculais très lentement du corps de la bête au sol, sous mon propre poids, et je compris lentement ce qui était en train de se produire, ce que j'allais faire si elle n'était pas intervenue. Elle m'expliqua qu'il s'agissait de Daniel et une lueur d'effroi passa dans mon regard. Comment avais-je pu oublier tout ça ? Comment avais-je pu perdre autant le contrôle ? Comment avais-je pu menacer de mettre fin à ses jours sans la moindre hésitation ?

Toujours sous le choc, un second élément fit son apparition dans mon esprit qui recommençait lentement à fonctionner : LUNA ÉTAIT RÉVEILLÉE ! Je levais le regard vers elle et lorsque je remarquais les larmes qui avaient coulé sur ses joues je m'en voulais de l'avoir autant effrayée. Cependant, cela n'avait pas une grande importance, tout ce qui comptait c'était qu'elle m'était revenue, et qu'elle allait bien.

Je la prenais dans mes bras, la serrant contre moi après m'être déplacé de façon à être assis dans l'herbe contre elle et je caressais tendrement ses cheveux, ne laissant pas l'émotion que je ressentais actuellement prendre le dessus.

Je suis désolé Luna je ne voulais pas te faire peur comme ça je .. Si tu savais à quel point je me suis inquiété pour toi, à quel point j'ai eu peur, je crois que j'en suis devenu fou.. Mais tu m'as sauvé, tu m'as ramené..
Revenir en haut Aller en bas
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 12 Nov - 23:53

-Chuuuuut... Ne dis plus rien mon amour... calmes toi... Voila respires... c'est ça...

Fis-je en caressant son visage,  et après avoir déposé un doigt sur ses lèvres. Je l'avais laissé s'enfouir dans mes cheveux Je le regardais, je n'étais pas effrayée, comme si ce n'était pas la première fois que je le voyais dans cet état de rage intense... Le monde s'est arrêté de tourner,  il n'y avait plus que nous deux... Le loup maculé de sang tentait tant bien que mal de reprendre ses esprits, un peu déboussolé par le hurlement que j'avais poussé. Je ne pensais pas avoir autant de coffre... Surtout animée par la peur et l'angoisse, comme cela était le cas il y a quelques instants.

Il semblait quelque peu être apaisée, tandis que moi je comprenais la bêtise que Daniel avait du lui proposer. Devenir son défouloir, son punshing-ball une nouvelle fois.  Sauf que là, la donne était différente pour la simple et bonne raison que j'entrais dans l'équation et que jamais Daniel avait du se douter de la tempête qui allait s'abattre sur lui...


- Je vais bien... Calmes toi... Tout le monde va bien... Et je ne t'ai en rien sauvé, c'est ton amour pour moi, et le fait que tu m'aies entendu qui t'a ramené à la raison... Oh mon amour, je suis tellement désolée de t'avoir fait si peur...

Je n'aurai jamais cru que quelqu'un pouvait avoir autant peur pour moi, il ne me grondait même pas, alors qu'avec les deux autres, je me prenais une angueulade, lui il était tellement heureux de me voir en vie et pas trop ravagée que cela semblait lui être égale le reste...

Je caresse sa joue et je prends un reverse de ma veste et je lui essuie le visage... Doucement, il fallait l'apaiser, je souriais, encore des petits yeux fatigués, mais rien que de le voir, m'avait redonné de l'énergie, mais je savais que lorsque l'adrénaline allait retomber, je risquais de me rendormir, alors je luttais.

-Ca va aller Dan ?

Pour toute réponse, le lycan se redressa en laissant sa patte avant droite en hauteur et avança vers nou en boîtant...

**je vais aussi bien qu'on puisse aller après un combat contre le Grand Dracula...**

J'ai souri et j'ai assuré Alexander qu'il allait bien... Ne sachant pas quoi faire, le jeune loup s'approcha de son ami et lui laissa une grande léchouille sur la joue et remuait la queue aussi content qu'il était que tout se termine si bien...

-Alexander, nous sommes là, nous sommes tous là... La solitude c'est fini... Tu es chéri et entouré, alors n'aies plus peur d'être toi...

Comme pour confirmer, le lycan aboya attendant la réaction du vampire.



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Jeu 13 Nov - 12:33

Le soulagement qui s'était emparé de moi après que j'ai découvert que Luna était réveillée et en bonne santé malgré sa fatigue était complètement inédit, c'est comme si elle était revenue d'entre les morts. Je dramatise peut être un peu mais à vrai dire c'était véritablement ce que j'avais ressenti. Le fait que je me souciais autant d'elle était la cause de cette inquiétude aussi présente dans mon esprit. Je n'aurais pas supporté de la perdre, je ne sais pas ce que je serais devenu sans elle et mon anxiété retombant d'un coup les rôles avaient été inversés, c'était maintenant elle qui essayait de prendre soin de moi. Je ne pouvais m'empêcher de ressentir une joie sincère après une telle inquiétude.

Je la serrais contre moi comme si c'était la chose la plus précieuse au monde et à vrai dire c'était le cas, elle était la personne qui comptait le plus à mes yeux. Et bien que je ne m'avouais pas encore mes sentiments pour elle ils étaient bien là, et je ne pouvais les ignorer. Cependant je ne pense pas que j'étais prêt à les avouer à qui que ce soit, que ce soit à moi-même pour commencer ou ensuite à Luna. C'était plus fort que moi je ne pouvais pas encore lui dire tout ce que je ressentais, ce qu'elle faisait naître chez moi. D'un autre côté, je crois qu'elle en a parfaitement conscience car à moins d'être complètement folle, je ne vois pas comment elle aurait osé s'interposer entre Daniel et moi si elle n'avait pas été sûre à 100% que je tenais trop à elle pour ne pas réagir à sa demande.

Je ne sais pas si tu t'en rends compte mais je ne pense pas que quelqu'un d'autre aurait pu m'arrêter comme tu l'as fait ... Daniel aurait pu perdre la vie, en fait ce n'est pas moi que tu as sauvé, mais c'est lui. Tu l'as sauvé de la menace que je suis et je t'en remercie sincèrement. Maintenant, je veux que tu me promettes une chose : A partir d'aujourd'hui tu prends des congés à durée indéterminée pour récupérer. Tu l'as amplement mérité.

Qui sait, peut être pourrions nous profiter de ce moment pour partir en weekend quelque part, ça pourrait être une bonne idée, non ?

La voir sourire me faisait un bien immense et alors qu'elle demandait à Dan si ça allait, celui-ci nous rejoint, encore sous sa forme lupine, boitant mais encore debout. Je l'avais pourtant prévenu qu'il ne pourrait pas me maîtriser, mais qu'est ce qui lui était passé par la tête .. ?

Il nous dit qu'il allait aussi bien qu'on puisse aller après un combat contre le grand Dracula et je souri doucement avant de me lécher la joue ce qui me fit rire : Mais dis moi Daniel, j'ai affaire à un loup-garou féroce ou à un bébé labrador ? J'étais content qu'il aille bien, quoi que je puisse en dire. Alors je pouvais bien plaisanter un peu, non ?

Les paroles que Luna m'adressa me laissèrent pensif pendant un moment puis je lui dis :
Tout ce que je veux c'est ton bonheur. Votre bonheur à tous les deux. Je rectifiai. Et si jamais un jour je vous blessai je crois que je m'en voudrais toujours ...
Revenir en haut Aller en bas
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Ven 14 Nov - 12:39


Je ne l'avais jamais vu dans un tel état, il me regardait comme si je venais de vaincre la mort, ou que j'avais manqué de mourir. Il me regardait comme si j'étais son centre du monde, il ne revenait pas de mon retour. Il avait pris soin  de moi, maintenant c'était mon tour, et je me devais de le rassurer sur mon état, et je le lisais, son état d'inquiétude, avait laissé le pas à un bonheur qui ne se dessinait pas souvent dans son regard.

Il refusait encore de voir ce qui était comme le nez au milieu de la figure, je ressentais son amour, sa tendresse, même s'il était encore incapable de poser des mots dessus. Je sentais qu'il m'aimait quelque part et qu'il tenait à moi comme il avait tenu à Illona ou à Mina... Je m'étais interposée car même si la bête l'avait complètement surplantée, j'étais sûre de ses sentiments à mon égard, et même dans cet état je savais quelque part qu'il était incapable de me faire le moindre mal d'une part, mais aussi incapable de ne pas m'entendre d'autre part...

Quand il ditt que je l'avais sauvé de la menace qu'il était j'avais fait non de la tête énergiquement. ET quand il me demanda des congés à durée indéterminée je me suis mordue la lèvre inférieure, embarassée...


-Ca va être compliqué... Je veux bien faire du mi-temps quelques temps... Et pourquoi pas s'offrir un trèèèèès long weekend? Par exemple, commencer aujourd'hui, jusqu'à Mardi? C'est tout ce que je puisse faire pour le moment.. Mais en cas d'urgence, je me dois d'y aller, d'accord?

Vance absent, j'étais donc la nouvelle directrice du NCIS. Personne ne m'avait préparé à ça, à cette responsabilité, et peut-être qu'à cause de ça et de d'autres facteurs, je m'étais lancée à bras levés dans la bataille...

**Vu que tu te demandes ce qui m'a pris, je vais te le dire... Pour la réveiller elle... Luna est hypersensible à tes vibrations, et je susi certain que toute la noirceur que tu laissais sortir allait l'éveiller. Je l'ai fait aussi, car je t'estime beaucoup et si ma mort t'avait permis de lâcher la pression et d'être plus serein, alors je serais mort sans rien regretter...**

Il était venu lui lécher la joue juste avant et avait recommencé sur l'autre joue, avant de dire ça... J'étais très touchée par une telle loyauté de Daniel envers Alexander, mais je n'aurai pas apprécié qu'il meure ainsi.



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Dim 16 Nov - 1:20

Est ce que j'avais eu tord d'avoir aussi peur ? Non, je ne pense pas. Après tout, j'estimais que j'avais perdu assez d'êtres chers dans ma vie pour vouloir éviter un maximum que cela se reproduise. Je venais tout juste de me laisser aller au désir que j'avais pour Luna, et ce qu'elle me faisait ressentir me donnait l'impression d'être un peu plus vivant, un peu moins une créature de la nuit, un monstre que j'étais pourtant depuis déjà de nombreux siècles.

Je lui avais avoué que elle seule avait pu m'arrêter de la sorte, sauver Daniel de la menace que j'étais mais elle semblait être d'un autre avis puisqu'elle avait fait non de la tête. Je fronçais légèrement les sourcils car si cela n'était pas la preuve que j'étais dangereux, alors je n'étais pas le seul à avoir des problèmes de réalisme. Mais peut être n'était elle pas très objective non plus ... Parce que actuellement la chose la plus sûre aurait peut être été de prendre ne serait-ce qu'un peu ses distances avec moi. Mais elle semblait d'un autre avis et je lui avais demandé de prendre des congés à durée indéterminé, ce qu'elle refusa de manière pas complètement catégorique mais qui me laissa comprendre que la discussion n'était pas vraiment possible, sans compter que ce n'était pas véritablement un choix de sa part. Je réfléchissais un instant puis lui dis :

C'est d'accord, va pour un long weekend, tu as une préférence de destination ? J'ai bien envie de mini-vacances improvisées. J'ai entendu dire que la montagne à cette période de l'année était géniale. Tu y es déjà allée?

Ce n'était pas un hasard si je n'avais rien dit au sujet de sa tentative de concession en acceptant de faire 'seulement' du mi-temps mais précisant qu'elle devrait aller au bureau en cas d'urgence. En ce qui me concerne, si j'avais dit ce que je pensais réellement ça aurait peut être donné un truc du genre : Je ne vois rien de plus urgent que ta santé, ils trouveront bien quelqu'un pour te remplacer temporairement. Mais je savais que dire cela n'était pas une option et que ça ne jouerait pas en ma faveur, c'était pour ça que je ne pouvais pas lui dire ça.

Je m'adressais ensuite à Daniel et il m'avoua qu'il avait accepté de prendre des coups de manière totalement réfléchie. Il m'apprit que Luna est hypersensible à mes vibrations et je compris qu'il s'agissait de deux choses : Notre lien de sang, dû au fait que mon sang l'ait transformé, mais aussi également le fait que nous ayons échangé notre sang même en tant que vampires.

Tu peux être sûr que jamais je ne t'aurais pardonné de ne pas m'avoir arrêté avant que je ne mette fin à ta vie. Si je t'ai sauvé ce jour-là ce n'est pas pour te tuer de ma propre main, même sous l'effet de la rage.

Oui, maintenant que la situation était revenue à la normale je me rendais compte du geste de Daniel. Ca avait été totalement inconscient de sa part et je ne pouvais pas risquer de voir une telle chose se reproduire. Pour ça une seule solution : Lui faire comprendre qu'une telle décision ne sera à l'avenir plus une option.
Revenir en haut Aller en bas
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Dim 16 Nov - 13:16

-D'la neige? OH OUI CA SERAIT GENIAL!!!!

Du mode héroïne nationale, je passe en mode gamine pas finie qui va faire sa folle dans la neige? Je n'ose regarder le jeune homme qui doit avoir une mine surprise. Je savais également que s'il avait dit vraiment ce qu'il pensait, cela aurait plus donner quelque chose d'autoritaire, et qui ne m'aurait pas laissé le choix. Mais peut-être qu'il savait que cela ne m'aurait pas plu donc il avait mis les formes.

Partir à l'aventure, en montagne, avec lui, c'était que du bonheur! C'était soit un grand hôtel de son cru où on se ferait chouchouter comme des princes, ou quelque chose de plus nomade, quelque chose de plus "en route vers l'inconnu". Mais je savais qu'Alexander aimait bien son petit confort!

Quand Daniel fit savoir à Alexander que j'étais hypersensible à ses vibrations, j'ai de suite fait oui de la tête avec un sourire. Je l'écoutais par la suite attentivement...


-Alexander... Il a fait ça pour que tu sois serein, il savait le risque qu'il prenait... j'aurais été à sa place, il y a de fortes probabilités que j'aurais fait pareil...

Et paf! Je dis un truc qui va tout faire sauf le détendre. Peut-être le mettre même en colère mais qu'importe... Daniel ne disait rien, il se leva et rentra dans le manoir, certainement pour reprendre sa forme humaine et se laver. Moi je restais face au jeune homme que je tenais toujours dans mes bras. Il ne devait pas avoir vu quelqu'un capable de prendre des risques pour lui à ce point, depuis fort longtemps. Il devait également ressentir cet affection que je lui portais... je n'ose imaginer ce que j'aurai fait, si Daniel avait eu le dessus sur lui et l'avait mordu.

- Alors? Quel genre de coin? L'aventure ou un truc bien comfy où on se ferait chouchouter?

Une fois sa réponse donnée, je suis allée téléphoner au bureau, évidemment j'allais me faire mal voir... Ils allaient devoir nommer quelqu'un pendant le weekend. D'un autre côté on me comprenait, je n'avais pas pris de jours de repos depuis environs six mois... Je me suis retournée après avoir raccrochée et j'ai montré à Alexander que c'était ok.



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Jeu 20 Nov - 0:31

Des vacances me paraissaient être la meilleure option possible pour pouvoir donner une occasion à Luna de prendre le temps de penser à elle et je lui avais proposé de partir à la montagne, riant devant sa réaction, digne d'une enfant de douze ans. Une fois que j'avais un peu réussi à retrouver mon calme, évitant de trop me moquer de son air enfantin :

Eh bien, si j'avais su que tu serais aussi enthousiaste à l'idée de partir à la montagne je te l'aurais proposé plus tôt.

Elle confirma qu'elle était hypersensible à mes vibrations et m'expliqua sa théorie. Je ne pensais pas qu'une telle chose était possible mais c'était finalement assez plausible. Toujours aussi surprenant mais plausible.

Tu sais que je ne veux pas t'entendre dire des choses pareilles... Luna l'idée de te savoir en danger, et d'autant plus par ma faute, m'est insupportable tu ne peux pas savoir à quel point. Ta sécurité est ma principale préoccupation. Jamais je ne laisserais personne te faire du mal, d'aucune manière qui soit.

Daniel nous laissa en tête à tête et Luna me demanda de quel genre de vacances il allait s'agir.

Je ne sais pas ce que tu préférerais mais je pense qu'un chalet dans un coin tranquille, isolé, serait une super idée. Mais, si tu préfère un hôtel de luxe au beau milieu d'un centre touristique alors ça me va aussi.

Je laissais Luna prévenir ses supérieurs qu'elle serait absente pendant un petit moment et elle revint me voir une fois cela fait.

Alors dis moi tout, petit coin tranquille ou centre dynamique ? Je serrais tendrement sa main dans la mienne, content de l'avoir retrouvée. Et maintenant que nous avions ces petites vacances en perspective les choses allaient bien mieux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Lun 24 Nov - 13:47

-Tu ne m'as jamais vraiment demandé mes goûts mon prince!

Fis-je dans un sourire. On avait partagé notre couche, notre sang, mais outre les goûts dans les aliments et vestimentaires, nous n'avions pas parlé de ce qu'on aimait faire, ou nos vacances idéales, mer ou montagne... On connaissait l'un l'autre, mais il semblerait que nous nous connaissions pas en profondeur, peut-être que ces futilités de goût n'avait pas montré un abord indispensable jusque là...

Evidemment dès lors que j'avais exposé ma théorie et le fait que j'aurai fait pareil, le mit dans une position de nouvelle inquiétude, mais aussi d'indignation. Tout comme moi envers lui, il ne supportait pas me savoir en danger ou me voir mal en point. Et cela était encore pire si c'était de sa faute. Je le comprenais, s'il venait à se faire blesser par ma faute, je m'en voudrais terriblement, et peut-être pour toute l'éternité. Et tout comme moi, il ne laisserait personne me faire du mal, d'une quelconque manière. Ce qu'il n'avait pas calculé, c'est que si on lui faisait du mal, et cela Daniel en était conscient, on m'en ferait également.


-Je sais... Et tu sais que je réagirais pareil à ta place!

Toujours ce même sourire... Il me laissait choisir le type de vacances. Je souris, les deux étaient très tentant, mais je finis par aller prévenir tout le monde que j'étais là... Inutile de vous dire que je me suis faite attrapée, en pleine absence du directeur Vance... Je suis revenue vers lui, légèrement contrariée de me chamailler avec la secrétaire de direction. De toute façon, McGee savait comment me joindre, par le biais de KRO...

-Petit coin tranquille, perdu dans la neige...

J'ai posé ma main sur la sienne, celle qui tenait mon autre main, et j'en ai caressé la paume tout en souriant. Il y en allait avoir un qui allait s'ennuyer... Une petite pensée alla vers Lestat qui était tout seul au manoir. Je me demandais alors dans quel état j'allais retrouver ma demeure au retour...



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Jeu 27 Nov - 12:19

Luna me rappela que nous n'avions jamais véritablement parlé de nos goûts et je hochais la tête. Oui c'est vrai que nous n'avions pas vraiment pris le temps de discuter de ce que nous aimions dans la vie ou de ce que nous n'aimions pas au contraire. Je lui dis :

Eh bien ce petit séjour nous permettra de discuter de tout ça, je suis sûr que nous aurons tout le temps de découvrir nos goûts. Je suis certain que sans le savoir nous avons beaucoup de choses en commun.

Il pouvait paraître surprenant de savoir que nous avions partagé tant de choses, vécu tant de moments ensembles pour que finalement nous ne sachions pas parfaitement qui était la personne avec qui nous avions partagé tout ça. Mais cela allait changer. Après tout si je voulais que notre histoire marche, il fallait bien que nous apprenions toutes ces petites choses l'un sur l'autre, non ?

Cependant, mon humeur changea lorsqu'elle me parla de l'éventualité de se mettre en danger pour moi. Je détestais cette idée, rien que de la voir blessée ne serait-ce qu'une seconde me mettait dans un état que je ne pourrais pas décrire. Une chose est sûre, jamais, ô grand jamais je ne laisserais qui que ce soit lui faire du mal, quoi qu'il m'en coûte. Parce qu'après tout, même si je n'étais pas certain qu'elle était aussi importante pour moi que l'ont été Ilona ou Mina, je ne supportais pas l'idée de la savoir en danger.

Changeons de conversation tu veux? Je ne supporte pas de te voir blessée, ne serait-ce que dans mon imagination.

Après son coup de fil, elle choisit un coin tranquille dans la neige, au beau milieu de nulle part et j'acceptais son choix avec un sourire. C'est vrai que c'était ce qu'il pouvait y avoir de plus agréable selon moi. Bien sûr un hôtel cinq étoiles pouvait être très confortables mais il ne pourrait pas rivaliser avec un bon vieux chalet rustique.

Tu sais, tu as de la chance parce qu'il se trouve que parmi mes nombreuses résidences secondaires, je possède un chalet dans les Alpes. Si tu n'as pas peur du décalage horaire nous pouvons partir dès maintenant, il suffit que je contacte l'aéroport pour qu'ils préparent mon jet à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Directrice interim et agent de liaison du NCIS
avatar
Luana H. Kastian
Directrice interim et agent de liaison du NCIS

Me voici : Singing
Célébrité : Lauren Cohan
Messages : 599
Date d'inscription : 29/04/2009
Age : 36
Localisation : Washington

MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Dim 30 Nov - 14:09

-Je l'espère, je suis sûre qu'on va passer de très bons moments!

J'ignorais jusqu'alors que nos vacances romantiques dans un petit chalet perdu dans la montagne allait être quelque peu... Pas du tout ce qu'on avait prévu... Je rêvasse, la neige, les montagnes, un petit lac, les sapins enneigés, personne à des centaines de kilomètres... La solitude amoureuse à l'état pur. Intérieurement je me frottais les mains rien que d'y penser.

Evidemment, et comme d'habitude, il ne supportait pas l'idée que je sois blessée, ou que je me mette dans un quelconque danger. Cela allait poser quelques soucis, car j'aimais le danger, j'aimais l'adrénaline, mais j'aimais par dessus tout, protéger ceux que j'aime. Me sacrifier pour les sauver ne me dérangeais point, mais apparemment cela avait l'air d'en déranger d'autres...


-Je sais... IL en va de même pour moi Alexander... Et tu le sais...

Grosso modo, sur ce tableau-là, nous étions dans une impasse... L'un et l'autre, on ne supportait pas de se voir en danger ou même pire, même s'il ne s'agissait que de notre imagination. Dans la réalité, cela allait être encore pire...

Quand il m'apprit qu'l possédait un chalet dans les Alpes, j'ai ouvert de grands yeux émerveillés, mais d'autre part, cela n'était pas étonnant. Non je n'avais pas peur du décalage horaire, il allait juste y avoir un énorme hic, car en ce moment, ce n'était vraiment pas le moment de laisser KRO tout seul.


-Eh bien, je dois bien admettre que la proposition est méchamment alléchante. Mais comme tu le sais KRO est très instable en ce moment, et la FLAG a été clair la dernière fois, je ne dois en aucun cas le laisser sans surveillance... Mise à part si le jet a une soute qui peut supporter son poids ca va être tendu...

J'ai pris quelques instants et je lui ai rappelé les différents événements malheureux qui s'étaient produit ces derniers jours, dès lors que j'avais laissé KRO plus de trois jours sans nouvelles, ni même le conduire. Je savais qu'Alexander allait être déçu, que je m'empêche de partir à cause d'une "boite de conserve parlante" comme l'appelait si bien Mick, mais d'un autre coté j'espérai qu'il allait comprendre que j'avais des obligations envers mon travail et envers la FLAG.

-D'un autre côté... Avec tout ce qui se passe... Les Alpes, ca fait un peu loin en cas de catastrophe ici...

Lui il pouvait très bien régler les soucis de son entreprise avec un ordinateur et une visioconférence. Moi je devais être sur le terrain s'il y avait un autre problème... Je fuis son regard et je réfléchis... Je finis par figer mon regard dans la cheminée, en silence... J'entends des pas derrière moi...

D: Désolé... J'ai entendu par bribes votre conversation... Si je puis me permettre... Luna a raison, avec tous les événements surnaturels qui se déroulent en ce moment, ainsi que les problèmes interagences auxquels Luna doit faire face, je comprends qu'elle aie du mal à partir loin... Alexander, je sais que tu veux emmener loin Luna de tout ça pour qu'elle puisse se reposer, pour que vous ayez enfin un peu d'intimité, mais ce n'est peut-être pas une solution, sauf si tu veux la voir se ronger les sangs...Non je pense que ton petit chalet dans le Michigan sera parfait pour cette fois...

Daniel s'avança vers le vampire et lui mit les clés du chalet du Michigan dans les mains. Il avait osé encore une fois se mettre dans les affaires entre Luna et Alexander, mais quelque part c'était la sagesse. D'autre part il avait raison pour ce qui était de la distance, et Alexander a du s'en apercevoir que je m'étais un peu décomposée quand je m'étais mise à penser aux soucis...

Je me suis finalement détaché du feu, et j'ai pris le jeune homme dans mes bras, refermant au passage sa main...


-Ecoutes... Je ne crois pas que je suis assez forte actuellement pour vivre un tel voyage... Alors... Je dois bien admettre que je préfère l'option Michigan... Au bord des grands lacs... Je suis désolée... J'ai du te décevoir... Encore...

On entend alors quelqu'un ricaner, Daniel esquisse un sourire en coin en disant qu'il y en avait un qui lui était content. Et effectivement, KRO était ra-vi!

KRO: Mes pneus sont en mode neige, je vous attends!

Et comme pour confirmer ses mots, on entendit au travers des murs le turbo ronronner... J'ai regardé vers la fenêtre et j'ai soupiré... Je n'osais pas regarder le jeune homme dans les yeux... J'ai détaché mon étreinte, et jai commencé à partir vers ma chambre...



Mes badges:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-angelscared.superforum.fr
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   Mer 10 Déc - 16:19

Je vis que Luna fut légèrement surprise d'apprendre que je possédais un chalet dans les Alpes et cela eut comme effet de dessiner un petit sourire sur mes lèvres. L'expression de son regard à ce moment-là valait toutes les richesses du monde. Elle avait cette petite lueur excitée qui faisait briller son regard et même si je ne serais pas très objectif sur le coup, cela la rendait vraiment adorable.

Je devais néanmoins avouer qu'elle avait raison à propos du fait qu'étant donné sa place au sein de la FLAG elle se doit d'être présente en cas de besoin. Je hochais donc la tête, pensif et imaginais ce qui se passerait si jamais quelqu'un essayait vraiment de la déranger pendant ses congés. Non parce que j'avais beau accepter qu'elle reste joignable en cas de besoin, la part la plus égoïste de moi souhaitait qu'elle puisse vraiment se reposer, sans avoir besoin de retourner en urgence au boulot si jamais ils ne pouvaient pas se passer d'elle.

Oui, je comprends ...

Je ne dis rien pendant quelques secondes, perdu dans mes pensées, jusqu'à ce que Daniel intervienne dans la conversation. J'écoutais sa proposition. Il avait raison il y avait toujours le chalet que je possédais danns le Michigan qui pourrait facilement faire l'affaire. Et le coin était tout aussi tranquille et isolé que celui des Alpes. C'est simple c'était le premier détail auquel j'accordais de l'importance quand il s'agissait d'un achat immobilier. Parce que ce n'est parce que j'ai de nombreuses résidences secondaires un peu partout dans le monde, que je les achète toutes sur un coup de tête. Au contraire la plupart du temps il s'agit surtout de savoir si elle pourrait se révéler un bon investissement.

Je refermais mon étreinte sur elle et répondis doucement à ses paroles :

Ne t'inquiète pas Luna, j'ai un peu tendance que tu n'es pas forcément aussi résistante que ce que tu en as l'air mais on fera ce qu'il y a mieux pour toi, même si cela signifie partir un peu moins loin. Je suis sûr que ça sera tout aussi reposant. Et arrête de t'excuser, j'ai décidé de prendre soin de toi je ne vais pas m'énerver pour un détail d'une importance aussi minime.

Quelques minutes étaient passées et après que j'ai eu terminé de faire ma valise j'avais proposé de l'aide à Luna pour la sienne avant qu'elle ne me dise qu'elle n'en avait pas pour longtemps. J'étais donc descendu et avais discuté un peu avec Daniel, évitant les sujets sérieux comme la demoiselle à l'étage et enfin, une dizaine de minutes plus tard, nous prenions le départ.

SCENE CLOSE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Petite discussion autour de la cheminée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite discussion autour de la cheminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Forum RP et discussion autour de l'univers de Jojo's
» "Discussion autour de la Divine Comédie avec Dante"
» Une grande discussion autour d'un bon frappuccino #EDAH
» Petite danseuse est en chemin... est arrivée
» Petite feuille verte de nouveaux messages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:::NCIS: Angels Scared::: :: Salle des archives :: Archives-